Live News

Faveurs sexuelles dans un spa - Maison close : deux femmes condamnées

Deux femmes ont vu leur peine de six mois de prison commuée en 120 heures de travaux communautaires.  Cela après que chacune d’elles ait obtenu un rapport social favorable. Elles avaient été jugées coupables d’avoir tenu une maison close. Elles devront se présenter de nouveau devant le tribunal, le 13 mars 2020.

Les deux femmes ont également dû chacune s’acquitter d’une amende de Rs 10 000. La première, âgée de 53 ans, et domiciliée à Vacoas, était poursuivie devant la Cour intermédiaire pour keeping brothel. Cela en vertu des articles 90(1)(a) & (3) du code pénal. 

L’autre condamnée, une « Massage Therapist » de 33 ans et résidant à Beau-Bassin, répondait d’assisting in the keeping of a brothel. 

Selon l’acte d’accusation, l’une était accusée d’avoir proposé des faveurs sexuelles dans un spa, alors que l’autre était sa complice. Les deux femmes avaient plaidé non-coupables. 

C’est lors d’une perquisition effectuée par la police, le 18 juillet 2011, au spa où elles travaillaient, à Vacoas, qu’elles avaient été interpellées. Elles étaient accusées de s’adonner à des actes sexuels dans cette institution.

Dans son jugement, le magistrat note que la poursuite s’est principalement fiée aux aveux des deux accusées. Ces dernières avaient admis, dans leurs dépositions à la police, qu’elles proposaient des faveurs sexuelles aux clients. Et l’admissibilité de leurs dépositions n’a jamais été contestée lors du procès, indique le magistrat. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !