Live News

Faute de moyens financiers : une mère décide d’abandonner ses deux enfants

C’est une préposée de la Child Development Unit qui a consigné une déposition au poste de police d’Abercrombie pour maltraitance d’enfant.

La Child Development Unit (CDU) a pris sous sa responsabilité, depuis le mercredi le 3 août 2022, deux enfants âgés d’un et trois ans. C’est une préposée de cette unité qui a consigné une déposition au poste de police d’Abercrombie pour maltraitance d’enfant.

Selon la préposée, le 30 juillet, la mère, âgée de 25 ans, s’est présentée au bureau de la CDU pour informer qu’elle ne pouvait plus subvenir aux besoins de ses deux enfants. Selon elle, les petits auraient un retard de croissance et qu’elle n’est pas en mesure de bien s’occuper d’eux. 

Elle avait dit souhaiter que sa grand-mère paternelle, qui habite Sainte-Croix, s’occupe de ses deux enfants. Elle a aussi souligné qu’elle arrivait à peine à les nourrir et que sa maison n’est pas connectée aux réseaux de la Central Water Authority et du Central Electricity Board. Le même jour, les officiers de la CDU se sont rendus chez elle et ont vu dans quelles conditions vivaient les enfants et leur maman.

La mère a été informée par la CDU qu’une plainte pour maltraitance d’enfant allait être déposée contre elle. Les enfants ont été alors pris en charge par la CDU le 30 juillet 2022 avant d’être admis à l’hôpital Dr A. G. Jeetoo. 

Le mercredi 3 août, les deux enfants ont été confiés à leurs proches. L’enfant de trois ans a été confiée à sa grand-mère paternelle, et l’autre à une grand-tante paternelle résidant à Baie-du-Tombeau. Par ailleurs, la CDU, munie d’un Emergency Protection Order, a fait une descente chez une habitante de Sainte-Croix de 35 ans.

Les officiers ont pris en charge sa fille d’un an et l’ont placée dans un abri. La mère a été trouvée en train de mendier le long de la rue Desforges, Port-Louis, par la police. Elle était en compagnie de son enfant.

L’enfant était affamé et portait une couche et des vêtements sales. La mère fait objet de poursuites pour « Mendicity/Child Illtreatment».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !