Live News

Fausse déclaration à l’Icac : un médecin condamné à 120 heures de travaux communautaires 

Le verdict a été prononcé en Cour intermédiaire

Le Dr Yeung Yan Hoi Yeung Wai Ping, 77 ans, a été condamné, devant la cour intermédiaire, mardi 27 septembre, à 120 heures de travaux communautaires. C’est après qu’il ait été jugé coupable d’avoir fait une fausse déclaration à l’Independent Commission Against Corruption. 

Le délit a été commis, le 10 septembre 2004. Après le verdict, le médecin a fait appel. Initialement, le 11 août 2022, la magistrate Darshana Gayan avait condamné le médecin à six mois de prison. 

Cependant, elle a suspendu la peine de prison et a ordonné un rapport social à l’égard du médecin. C’était pour déterminer si ce dernier pouvait effectuer des travaux communautaires. Le 27 septembre 2022, le tribunal a pris connaissance du rapport social qui est favorable. Et le tribunal a commué la peine de six mois de prison en 120 heures de travaux communautaires. Le médecin devra se présenter devant l’instance, le 21 février 2023. 

Cependant, le condamné a indiqué qu’il envisage de contester le verdict. Le Dr Yeung Yan Hoi Yeung Wai Ping, qui habite à Sainte-Croix, répondait devant la cour intermédiaire d’une accusation de « making false disclosure ». Et il avait plaidé non coupable lors de son procès. 

Il était reproché au médecin d’avoir fait une fausse déclaration à l’Icac contre deux policiers de la brigade antidrogue. Il avait déclaré qu’il avait vu un homme remettre une liasse de billets à l’un des policiers alors que ces derniers étaient venus à son cabinet pour une enquête. Le délit s’était produit le 10 septembre 2004. Le 12 décembre 2019, la magistrate Darshana Gayan a reconnu le médecin coupable de fausse déclaration.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !