Live News

Fausse alerte à la bombe à l’université de Middlesex à Cascavelle : l’auteur risque une lourde peine d’emprisonnement

Une lourde peine d’emprisonnement et une forte amende. Selon le responsable du Police Press Pffice, l’inspecteur Shiva Coothen, c’est ce que risque l’étudiant d’origine nigériane s’il est reconnu coupable d’avoir déclenché une fausse alerte à la bombe hier, mercredi matin 19 juin, à l’université de Middlesex, à Cascavelle.

« Kan ou pe fer enn plezanteri pou dir kiena enn explozif kin plante kelkepar. Sous la lwa appel sa bomb hoax. Ena enn lourd peine danprizonman et osi enn fort amande ki prevu dan la lwa kom sanksyon », a déclaré l’inspecteur Shiva Coothen à Radio Plus.

Il affirme que les mêmes peines sont appliquées que ce soit pour un Mauricien ou un étranger. Il explique qu’il y a déjà eu des ressortissants étrangers condamnés pour des délits similaires à Maurice.
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !