Live News

Fake news : Jahmeel Peerally interpellé par le CCID

Voici le post publié par Jameel Peerally sur sa page Facebook vers 23 h mardi.

Jahmeel Peerally a été interpellé par une équipe de la Central Criminal Investigation Department (CCID), mardi soir 24 mars. Cela, qu’après que l’activiste a posté sur sa page Facebook un message qui aurait contribué aux rumeurs d’émeutes dans le pays. 

«Rioting right now around the capital Port-Louis, Abercombie and Roche Bois Police Station under attack, [...] Jumbo Riche Terre being looted as I write this...», avait écrit Jahmeel Peerally dans la soirée après l’annonce par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, de la fermeture de tous les supermarchés, boutiques et boulangeries dès ce mardi soir, 24 mars, et ce jusqu’au 31 mars, dans le cadre des mesures visant à renforcer le confinement total pour endiguer la propagation du Covid-19 (coronavirus). A mardi soir, le pays avait recensé 42 cas positifs, dont deux décès.

L'activiste Jahmeel Peerally a ensuite supprimé ce ‘post’ sur Facebook et s'est excusé dans la foulée. « My apologies it really was Fake, even the POLICE WAS DUPPED! NO RIOTING IN PROGRSS», a-t-il écrit.

Soulignons que la loi prévoit de lourdes sanctions pour ceux trouvés coupables d'avoir diffusé des fausses nouvelles. Ils risquent une peine maximale de 10 ans de prison et une amende allant jusqu'à Rs 1 million.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !