Techno

Fake News - 5G : pas d’affaiblissement du système immunitaire

Une antenne relais 5G a même été endommagée

C’est une fausse nouvelle (fake news) qui pourrait faire rire. Mais des opérateurs de télécommunications et l’équipementier Huawei ne rient pas du tout. Une rumeur infondée laissait croire que les antennes relais 5G (réseau de téléphonie mobile de cinquième génération) propagent le coronavirus. Bien entendu, cette information a vite été démentie, notamment par les autorités britanniques. Mais des antennes relais ont été incendiées au Royaume-Uni à cause de cette rumeur.

«C’est juste un non-sens, un non-sens dangereux aussi », lance Michael Gove, Cabinet Officer Minister britannique dans un article de Reuters. Toujours au Royaume-Uni, Stephen Powis, National Medical Director du National Health Service (NHS) britannique, dénonce les dégradations d’antennes relais. « Cette histoire autour de la 5G est complètement fausse, c’est la pire sorte de fausses nouvelles. La réalité est que les réseaux de téléphonie mobile sont absolument essentiels pour nous tous », lance-t-il en faisant référence aux services d’urgence.

La GSM Association (GSMA), qui représente les opérateurs de télécommunications, a émis un communiqué à son tour. « L’industrie des télécommunications travaille sans relâche pour maintenir connectés les services essentiels de santé, d’éducation et d’urgence, les entreprises en activité et les familles. Il est déplorable que des infrastructures de communication critiques soient attaquées sur la base de fausses informations. Nous exhortons tout le monde à faire confiance aux autorités sanitaires et à être assuré que la technologie des communications est sûre. Il n’y a aucun lien entre la 5G et Covid-19 », peut-on lire dans ce document.

Une autre rumeur fait état d’un affaiblissement de l’immunité humaine à cause de la 5G. « Votre système immunitaire peut être impacté par toutes sortes de choses, en étant fatigué ou en n’ayant pas une bonne alimentation, par exemple. Ces fluctuations ne sont pas énormes, mais peuvent vous rendre plus susceptible d’attraper des virus. Les ondes radio impliquées dans la 5G et d’autres technologies de téléphonie mobile se situent à l’extrémité des basses fréquences du spectre électromagnétique. Moins puissantes que la lumière visible, elles ne sont pas assez fortes pour endommager les cellules, contrairement au rayonnement des fréquences les plus élevées du spectre, qui comprend les rayons du soleil et les rayons X médicaux », explique, à la BBC, le Dr Simon Clarke, Associate Professor in Cellular Microbiology à l’université de Reading, au Royaume-Uni.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !