Live News

Facebook : plus d’une dizaine de jeunes filles trompées par des arnaqueurs au grand coeur

Photo d'illustration

Les officiers du Central Criminal Investigation Department (CCID) sont sur la piste active d’un réseau d’arnaqueurs présumés qui opèrent actuellement sur Facebook à des fins d’arnaque.

Dans une déposition rapportée au CCID, en début du mois de février, une jeune fille allègue notamment comme beaucoup d’autres s’être faite arnaquée en tombant dans un piège bien ficelé par son auteur.

Selon les policiers en charge de l’enquête, le réseau a déjà une dizaine de victimes à son tableau de chasse et viserait uniquement des jeunes filles à Maurice.

De superbes cadeaux, des téléphones portables et des bijoux

Les jeunes filles ont ainsi raconté à la police qu’elles auraient cru trouver l’amour avec le compagnon idéal en faisant la connaissance de jeunes étrangers sur Facebook.

Selon les jeunes victimes, après quelques semaines d’échanges intenses, leurs amoureux qui ont confessé les porter dans leur cœur, les couvrent ensuite de superbes cadeaux allant de téléphones portables à des bijoux.

Sauf hic dans l’histoire pour récupérer les magnifiques présents, elles doivent passer en premier lieu par un intermédiaire local et le contacter.

Les jeunes filles proposent à l’intermédiaire, un transfert via l’e-banking

Rendez-vous est alors pris. Les victimes sont donc forcées de rencontrer cet intermédiaire à qui elles doivent remettre une somme d’argent pouvant aller de Rs 10 000 à Rs 20 000, pour que ce dernier puisse payer les taxes et procéder au dédouanement des cadeaux envoyés par colis.

La plupart d’entre elles, assurent à l’intermédiaire qu’elles n’ont physiquement pas en leur possession de tels montants, mais lui proposent en échange de réaliser un transfert via l’e-banking. Et le tour est joué et le piège se renferme d’un coup. Naturellement, les colis attendus n’arriveront jamais à leurs destinataires et l’intermédiaire s’évapore dans la nature.

La police compte prochainement mettre en place une opération pour tenter d’arrêter les présumés auteurs de ce délit d’arnaque à l’encontre de jeunes filles.