Live News

Face à la hausse des prix : un rehaussement du salaire minimum parmi les options

Casse-tête pour des consommateurs en ce moment. Les prix des produits dans les supermarchés augmentent sur une base régulière.

Alors que la révision du salaire minimum national doit avoir lieu dans environ trois ans, cela pourrait intervenir bien plus tôt. Le revoir à la hausse figure parmi les possibilités du gouvernement pour améliorer un tant soit peu le pouvoir d’achat de ceux qui sont au plus bas de l’échelle salariale.

«Selon la National Wage Consultative Council Act, la prochaine révision du salaire minimum doit avoir lieu en janvier 2025. Toutefois, si le besoin se fait sentir de revoir le quantum à cause de la hausse du coût de la vie, le gouvernement n’hésitera pas à le faire, comme cela a été la pratique à travers les années. » Affirmation du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, dans une réponse écrite déposée à l’Assemblée nationale à la mi-semaine à la suite d’une question de Reza Uteem, président du Mouvement militant mauricien et député de la circonscription n° 2 (Port-Louis Sud/Port-Louis Centre).

Au niveau du ministère des Finances, on confirme qu’une hausse du salaire minimum est effectivement une des options étudiées avec sérieux. Cependant, la question n’a pas encore été tranchée.

Les derniers chiffres de Statistics Mauritius, rendus publics jeudi, indiquent que le taux de l’inflation en glissement annuel (year-on-year inflation) est passé à 10,7 % en mars dernier. Pour 2022, la Banque de Maurice estime que l’inflation pourrait s’établir à 6,7 %. Toutefois, pour beaucoup d’économistes, le taux pourrait être bien plus élevé.

D’ailleurs, pas plus tard que mardi, lors de la Private Notice Question du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, Renganaden Padayachy a concédé qu’« en tenant compte de l’incertitude entourant la durée du conflit russo-ukrainien et son impact sur nos principaux marchés, il est vraisemblable que le taux d’inflation aille au-delà de ces projections ».

Une hausse du salaire minimum serait certainement un soulagement pour ceux au plus bas de l’échelle salariale. Mais au niveau des entreprises, la pilule serait dure à avaler. « Ce n’est pas le moment d’alourdir davantage l’enveloppe salariale du privé. Nous sommes déjà dans une situation de crise », affirme un membre du conseil d’administration de Business Mauritius.

En revanche, dans le monde syndical, augmenter le salaire minimum serait certainement bénéfique. « Il est clair qu’aujourd’hui, avec le flux des augmentations de prix des denrées alimentaires, une bonne partie des Mauriciens éprouve beaucoup de difficultés à faire face », dit Ashok Subron, animateur syndical et militant de Rezistans ek Alternativ.

« Le salaire minimum actuel est déjà beaucoup trop bas. Le souci est qu’on parle d’un ‘minimum wage’ et non du ‘minimum living wage’. Cela fait toute la différence. Nous recommandons le ‘minimum living wage’ tel que préconisé par l’International Labour Organization et d’autres institutions internationales. Les salaires seraient ainsi plus élevés », affirme Ashok Subron.

Il fait aussi remarquer que le panier de la ménagère, comme établi par Statistics Mauritius, coûte Rs 31 900 par mois, alors que le nombre de salariés par famille est en moyenne de 1,5 personnes, toujours selon l’organisme. « Il aurait donc fallu diviser Rs 31 900 par 1,5 et cela nous donne Rs 21 266. Cela aurait dû être la mesure de référence pour le salaire minimum », estime le syndicaliste.


Beurre et fromage de la marque Bega : hausse de 10 % à 13 % sur les prix

Si le prix d’une boîte de beurre de 250 grammes de la marque Bega se vend actuellement à Rs 99 (prix recommandé), à partir de ce dimanche 10 avril, il faudra compter Rs12 supplémentaires pour ce même produit.  

Idem pour les fromages de cette marque.  Certains produits connaîtront une hausse jusqu’à presque 13 % sur les prix. Plus de détails dans le tableau. 

BEGA Prix actuels Nouveaux prix Augmentation
Unsalted butter  250g Rs99 Rs111 12,1%
Tasty Cheddar Block 250g Rs135 Rs149 10,4%
Strong & Bitey Cheddar Bloc 250g Rs135 Rs149 10,4%
Black Pepper Slices 200g Rs82 Rs 92,50 12,8%

A partir de ce dimanche

Les produits Blédor et ceux de Les Moulins de la Concorde coûteront plus cher 

La préparation des gâteaux, des faratas ou encore votre propre pain à la maison coûtera désormais plus cher. En effet, les prix de la farine de la marque Bledor et de Les Moulins de la Concorde  (LMLC) seront revus à la hausse à partir de ce dimanche 10 avril.

Il faudra compter une hausse de 15% en moyenne sur les prix. Quels sont les produits concernés ? Quels seront les nouveaux prix pratiqués ? Réponses dans les tableaux suivants… 

Blédor Prix actuels Nouveaux prix (effectifs à partir du 10 avril)
Farine Pâtissière  1 kg Rs 39 Rs 45
Farine Self Raising  1 Kg Rs 45 Rs 51,53
Farine Chapati  1 kg Rs 39 Rs 45
Farine Pain au son 1 kg Rs 39 Rs 45
Farine Greo 1 kg Rs 39 Rs 45
Farine Multi Usage 1 kg Rs 39 Rs 45
Farine Faratha 1 kg Rs 39 Rs 45
   
Les Moulins de la Concorde  Prix actuels Nouveaux prix (effectifs à partir du 10 avril)
Farine Di Ble 2 kg  Rs 55 Rs 63
Farine Blanche 2 kg Rs 52 Rs 59,99

 

Hausses de prix des denrées : voici les propositions de Nando Bodha

Face à la hausse exponentielle des prix des denrées de base, Nando Bodha vient de l’avant avec plusieurs mesures.

Sur sa page Facebook, le leader du Rassemblement Mauricien a publié une liste de denrées grandement consommées par les Mauriciens et attire l’attention sur les prix de ces produits qui ont pris l’ascenseur depuis 2020. 

Outre un voucher pour les personnes vulnérables, Nando Bodha propose aussi de baisser la taxe sur les produits pétroliers afin d’éviter un effet boule de neige, un meilleur contrôle du gouvernement sur les commerçants qui créent des pénuries artificielles.

Le montant est déjà passé de Rs 9 000 à Rs 11 075

Le National Wage Consultative Council avait soumis ses recommandations pour l’introduction du salaire minimum national en novembre 2017. Cela a permis son application dès le 1er janvier 2018.

Évolution du salaire minimum

Date Montant

1er janvier 2018 Rs 9 000
1er janvier 2020 Rs 10 200
1er janvier 2021 Rs 10 575 

 

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !