Actualités

Face à Covid-19 : Maurice interdit l’accès aux passagers de l'UE et de La Réunion

Le PM, Pravind Jugnauth. Le PM, Pravind Jugnauth.

L’Europe est devenue l’épicentre de la pandémie Covid-19. Les passagers venant ou ayant transité par des pays de l’Union européenne, y compris le Royaume-Uni et la Suisse, seront interdits d’accès au territoire mauricien. Cette mesure qui sera appliquée pendant deux semaines est valable aussi pour l’île de La Réunion.

Pravind Jugnauth a souligné que ces mesures ont été prises sur les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) par rapport à la pandémie Covid-19. « Maintenant, l’épicentre de Covid-19 est en Europe. Les pays comme l’Espagne, la France, l’Allemagne, l’Angleterre, la Suisse seront frappés par cette mesure à partir de 20h GMT ce mercredi 18 mars. Ces restrictions, qui étaient appliquées contre la Chine, le Hong-Kong, la Corée-du-Sud, l’Iran, et l’Italie sont maintenant étendues à l’Europe. Tous les passagers en provenance ou qui ont transité par les pays européens, y compris l’Angleterre et la Suisse, en sont concernés » a souligné le chef du gouvernement. Il a aussi indiqué que l’accès est également restreint pour tous les passagers qui transitent par l’île de La Réunion pour les deux prochaines semaines. Cette mesure a pris effet depuis le lundi 16 mars à 20h GMT. L’importation des animaux est aussi interdite. 

157 pays frappés par la Covid-19

Le Premier ministre a indiqué que 157 pays à travers le monde ont enregistré au moins un cas de coronavirus. « Comme notre pays, la grande majorité des pays sont en train de faire un suivi du virus quotidiennement. La situation est devenue plus grave et certains pays ont pris des mesures draconiennes. Il y a certains qui ont enfermé ou isolé leurs pays. Il y a aussi plusieurs pays qui découragent leurs citoyens de voyager » a-t-il dit.

Des secteurs souffrent

Pravind Jugnauth a souligné que plusieurs secteurs de l’économie souffrent, notamment l’industrie touristique. « Les réservations sont en baisse et ça va continuer à baisser dans les semaines à venir. Dès le début de l’épidémie, on traite la situation avec le plus grand sérieux. Les mesures qu’on a prises jusqu’à présent sont efficaces. Mais on est hyper vulnérable et le pays est à risque. Nous sommes un pays à vocation touristique. On a plusieurs touristes qui arrivent au pays ou qui transitent à Maurice». 

Les Mauriciens iront en quarantaine

Pravind Jugnauth a souligné que les Mauriciens qui se trouvent dans les pays où le virus fait des ravages iront directement en quarantaine dès leur retour. 

Air Mauritius cherche des solutions

Le Premier ministre a souligné qu’il y a un certain nombre de passagers qui transitent par l’île de La Réunion pour se rendre à Paris. « Ces passagers doivent retourner. Nous sommes en discussion afin de trouver une solution pour eux. Les vols d’Air Mauritius ont diminué», a-t-il dit. Concernant les bateaux de croisière, le PM a indiqué qu’un navire doit quitter l’Australie et venir à Port-Louis. 

Les fausses nouvelles

Le Premier ministre a dénoncé des fausses novelles qui circulent en ce moment. « Certains disent qu’on a déjà le coronavirus au pays. Certains font croire qu’on n’aura pas de quoi à manger. Nos cargos continuent d’approvisionner le pays. Certains sont en retard. On a un stock raisonnable des produits essentiels », a-t-il confirmé. 

Le PM apprécie l’appel de Navin Ramgoolam

Le chef du gouvernement dit apprécier l’appel de Navin Ramgoolam. « Je ne sais pas qui le conseille, mais on ne va pas fermer les écoles. Dans les autres pays, c’est justifié mais pas chez nous » a-t-il dit.

Importation d’animaux vivants 

L’interdiction étendue aux pays de l’Union européenne, à la Suisse et à La Réunion

L’interdiction temporaire sur l’importation d’animaux et de poissons vivants s’applique désormais aux pays de l’Union européenne, à la Suisse et à l’île de La Réunion à compter du lundi 16 mars. 

C’est ce qui ressort d’un communiqué émis par le ministère du Commerce lundi après-midi. Une décision prise dans le sillage des mesures préventives contre le coronavirus. Cette interdiction concernait déjà la Chine, l’Italie, l’Iran et la Corée-du-Sud.

Les centres récréatifs pour personnes âgées seront des centres de quarantaine

Le pays dispose de trois centres récréatifs, notamment à Belle-Mare, Pointe-aux-Piments et Pointe-aux-Sables, qui seront convertis en des centres de quarantaine, a annoncé le Premier ministre. « Ce sont des places idéales. On analyse toutes les propositions », a-t-il dit. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !