Live News

Face au manque de billets - JIOI : des «Fans Zones» avec écran géant à Curepipe et dans le Nord

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas pu acheter leurs billets pour les Jeux des îles de l’océan Indien. La mairie de Curepipe et les conseils de districts de Pamplemousses et de Rivière-du-Rempart installeront chacun une « Fans Zone » avec écran géant. Nul ne sait si d’autres leur emboîteront le pas. Le ministère leur laisse le libre choix de décider.

Il reste encore des billets, sauf pour les épreuves par équipe où Maurice alignera ses athlètes. Ces billets-là sont épuisés. Confirmation de Kevin Rajoo, directeur commercial de la société de billetterie Rezo Otayo. « Il reste toujours des billets pour les épreuves comme l’athlétisme ou le foot où des équipes autres que Maurice joueront », indique-t-il.

Comment feront ceux qui n’ont pas pu acheter de billets pour visionner les Jeux des îles de l’océan Indien (JIOI) qui se dérouleront du 19 au 28 juillet 2019 ? Car après l’épuisement des billets de certaines épreuves phares, plusieurs internautes ont exprimé leur mécontentement de ne pas pouvoir assister aux épreuves dans les stades ou dans les autres sites où il est prévu que les athlètes évoluent.

Interrogé à ce sujet, Stephan Toussaint explique qu’au niveau du ministre de la Jeunesse et des sports et du Comité d’organisation des Jeux des îles (COJI), il a été décidé de « laisser le libre choix aux municipalités et aux conseils de districts de décider s’ils installeront des Fans Zones ou pas pendant les Jeux ». La mairie de Curepipe et le conseil de districts de Pamplemousses et de Rivière-du-Rempart ont tranché. Ils installeront des Fans Zones avec des écrans géants à l’intention de ceux qui ne pourront pas assister aux épreuves dans les stades et autres sites choisis pour les Jeux.

Hans Margueritte, maire de Curepipe, explique qu’un écran géant sera placé à la ville lumière pour permettre aux spectateurs de vivre pleinement les JIOI en famille ou entre amis. « Le jardin Paul et Virginie vient d’être rénové. Il est idéal. Nous y avons placé un écran géant », explique-t-il. Sunael Purgus, président du conseil de districts de Pamplemousses/Rivière-du-Rempart confirme la création d’une Fans Zone pour les finales des différentes épreuves. Aucune confirmation toutefois au sujet du lieu identifié. Le centre commercial de Riche-Terre et le Multi-Use Games Area de Triolet sont cités.


FAQ d’Otayo sur Facebook

Rézo Otayo tient à rassurer ceux qui n’ont pas encore reçu les billets qu’ils ont achetés pour les épreuves des JIOI. La société de billetterie a mis en place sur sa page Facebook une section Foire aux questions à l’intention du public. Les internautes peuvent poser les questions qui les taraudent.

Au mercredi 10 juillet, ils étaient 772 à ne pas avoir encore reçu leurs billets. Selon Kevin Rajoo, il ne reste qu’une centaine de personnes toujours en attente. « Plusieurs facteurs ont contribué au retard dans la livraison des billets. Certaines personnes ont mal entré des détails importants comme leur adresse e-mail. Il nous a été difficile de reprendre contact avec elles. D’autres acheteurs ont fait des virements bancaires à partir de différentes banques. Nous devons attendre la confirmation du paiement sur notre système avant de procéder », explique-t-il.

Le directeur commercial demande aux acheteurs qui n’ont pas reçu leurs billets de vérifier que l’e-mail qu’ils sont censés réceptionner du Rezo Otayo n’a pas atterri dans leur boîte à spams. « Il se peut que les billets leur soient déjà parvenus. Nous donnons l’assurance à ceux qui ont déjà fait leur paiement qu’ils recevront les leurs. Le jour de la mise en vente le 25 juin dernier, nous avons reçu au moins 40 000 réservations et les paiements en 48 heures seulement. » Kevin Rajoo affirme que tout rentre dans l’ordre et que son équipe travaille d’arrache-pied pour que les clients reçoivent le précieux sésame.


Au cœur de l’info : les parents des athlètes auront leurs billets

Les billets leur seront remis lundi ou mardi prochains. C’est l’assurance donnée par Sada Vuddamalay, commissaire général du Comité d’organisation des Jeux des îles (COJI), aux parents des athlètes qui étaient inquiets de ne pas avoir de billets pour voir leurs enfants à l’œuvre. Intervenant dans l’émission Au cœur de l’info du jeudi 11 juillet 2019 animée par Terence O’Neill et Florence Alexandre, il a précisé que le comité organisateur a décidé que des billets seront remis aux fédérations pour que les parents des athlètes puissent en bénéficier. « Je ne sais pas d’où vient le problème. Peut-être que les athlètes n’ont pas encore reçu la nouvelle », a-t-il déclaré. Cependant, il y a un quota de billets dépendant des infrastructures. Deux billets sont prévus par athlète.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !