Faits Divers

Fabio Dimba Condamné à 14 ans de prison pour avoir brûlé son père - La juge Hamuth-Laulloo : «L’accusé a agi de manière impitoyable…»

Fabio Dimba L’accusé avait brûlé vif son père.

Le verdict est tombé en cour d’assises, le vendredi 31 mai 2019. Jean Fabio Dimba, un peintre domicilié de Bambous, a été condamné à 14 ans de prison pour avoir brûlé vif son père, Jean Gérard Dimba, 51 ans. Le jeune homme avait plaidé coupable pour coups et blessures infligés sans intention de tuer. La juge Shameen Hamuth-Laulloo a, dans son verdict, qualifié ce parricide d’« odieux » et ajouté que les gens doivent pouvoir « contrôler leur colère et frustration ».

« Les auteurs de ce genre de crime ne doivent pas s’attendre à être traité de façon indulgente…», a précisé la juge Shameen Hamuth-Laulloo, en cour d’assises. Elle a soutenu que l’accusé a « agi de manière impitoyable, sans une once de pitié ». 

Jean Fabio Dimba était initialement poursuivi sous une accusation d’assassinat dans le sillage de ce parricide. Finalement, il a plaidé coupable sous une accusation réduite de coups et blessures infligés sans intention de tuer. Il était défendu par Me Vijay Runghen. La poursuite était représentée par Me Denis Mootoo, Assistant Director of Public Prosecutions.

Les faits remontent au 8 décembre 2015 à Bambous. Jean Fabio Dimba avait aspergé la victime de diluant avant de craquer une allumette. Grièvement brûlé, Jean Gérard Dimba, avait été transporté d’urgence à l’unité des grands brûlés à l’hôpital Victoria, Candos. Le rapport de l’examen post mortem, pratiqué par le chef du département médico légal le Dr Sudesh Kumar Gungadin, avait conclu que la victime a succombé à un « shock due to extensive burns ».

Dans une déclaration sur son lit d’hôpital, Jean Gérard Dimba avait incriminé son fils Jean Fabio Dimba  expliquant que le drame était survenu à la suite d’une violente dispute.

Jean Fabio Dimba et son père travaillaient comme peintres. Comme le jeune homme avait besoin d’argent, il a exigé son salaire, soit Rs 4 000, de son père. Mais ce dernier lui aurait fait comprendre qu’il n’avait toujours pas été payé par un client. La dispute entre les deux hommes avait vite dégénéré.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !