People

Fabienne Harel : faire partie du changement

Fabienne Harel

Depuis deux ans, elle applique le zéro déchet dans son quotidien. À 26 ans, Fabienne Harel, graphic designer et photographe, a ouvert une boutique zéro déchet, L’Écolo, à Quatre-Bornes. Cette adepte d’écologie en parle.

«Chaque petit geste compte. Ce n’est pas la peine d’être à 100 % zéro déchet pour faire partie du changement », lance d’emblée Fabienne Harel. Cette jeune entrepreneure, fin prête à changer les choses, a ouvert il y a quelques semaines, son magasin vert.

Mon objectif ultime est de développer mon concept, notamment le côté alimentaire, et ouvrir plusieurs magasins à travers l’île»

Après trois ans d’études en graphisme et en photographie, elle est rentrée au pays en 2014. Elle a travaillé pendant deux ans dans différentes boîtes de design, avant de se mettre à son compte comme graphiste en freelance. Elle lancera en parallèle son blog Reduce Waste Mauritius.

« Je voulais créer une plate-forme pour donner des conseils écolos, des adresses et des recettes pour que tout le monde puisse faire son bout de chemin vers une vie plus verte », confie-t-elle. Suivie par plus de 2 000 abonnés, elle s’inspire de plusieurs blogs sur les réseaux sociaux pour le concept, mais aussi d’Albany Eco House en Australie.

L’état de notre île et du monde l’interpelle. Pour elle, il était temps de proposer une solution, aussi minime soit-elle. « Il n’y a pas de plan B. Je trouve qu’on doit prendre soin de notre île avant qu’il ne soit trop tard. »

L’idée du magasin lui est venue grâce à ses followers sur son blogue et sa page Facebook, Reduce Waste Mauritius.

« Ils avaient du mal à s’organiser pour trouver des items zero waste à Maurice. Les idées d’achat n’étaient pas concentrées dans un seul et même lieu. » Elle finit par lancer L’Écolo, afin de donner un seul point de vente qui regroupe tous les acteurs du zéro déchet à Maurice sous un seul et même toit.

Il n’y a pas de plan B. Je trouve qu’on doit prendre soin de notre île avant qu’il ne soit trop tard»

L’Écolo propose des produits divers, qui intéresseront les amateurs d’écologie : savons, shampoings solides, lessive, vinaigre ménager, bicarbonate, brosses à dents, doudous en tissus recyclés, sacs à vracs, serviettes hygiéniques lavables.

« Mon objectif ultime est de développer mon concept, notamment le côté alimentaire et ouvrir plusieurs magasins à travers l’île », explique-t-elle.

La jeune femme vit intensément au quotidien le mode de vie zéro déchet depuis deux ans. « Je réduis au maximum ma consommation plastique à travers des gestes simples, comme porter mes sacs en vrac au supermarché, faire mettre ma viande et mon fromage au rayon frais dans mes conteneurs. Je fabrique ma lessive et mon nettoyant sol, entre autres », indique-t-elle.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective