Actualités

Expropriation de terres : Clency Harmon s’entoure d’hommes de loi 

Clency Harmon

« Les affaires de terres ne sont pas négociables ». Clency Harmon, de l’association des victimes de dépossession de terres, a rencontré la presse, hier, mercredi, au Centre social Marie, Reine de la Paix, à Port-Louis. Il fait pression pour qu’un tribunal des terres soit vite institué. 

Clency Harmon se prépare à envoyer les cas de dépossession à la Cour, car pour lui, ces cas doivent être traités par un tribunal. Ce sont les hommes de loi : Manoj Apadoo et Ericson Moneeapillay qui agiront comme conseillers et représentants légaux pour l’association et cela sur une base pro bono (gratuitement). « Nous n’allons pas accepter tout ce qu’offre le gouvernement car c’est nous qui ferons les réclamations », a souligné Clency Harmon.

l affirme qu’il faudra agir avant la dissolution du parlement, car avec un nouveau gouvernement il faudra tout reprendre à zéro. Il demande une rencontre avec des membres du gouvernement pour que les mesures annoncées soient mises en application. Clency Harmon devait préciser que si la Land Court est mise sur pied, il faudra, aussi, revoir la loi, car cette cour ne peut fonctionner sous les lois actuelles. 

Manoj Apadoo a, lui, souligné qu’il a déjà préparé un document à ce sujet. « Il y a une loi pour les voleurs de pommes d’amour et pas pour les voleurs de terres. Il faut bien se préparer, car ceux de la partie adverse  ont un arsenal extraordinaire ». Il demande aux héritiers des terres expropriées de faire jurer un affidavit aussitôt après la mort de leurs parents, car cela les aide dans le recouvrement des terres. Manoj Apadoo déplore aussi le fait qu’il n’y ait pas d’institutions responsables des terres. « Il faut œuvrer pour l’obtention d’une Land Court qui s’occupera, entre autres, des prescriptions des terres », a fait comprendre l’homme de loi. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor