Actualités

Exposition spatiale Fly me into Space : Axel Ruhomaully photographie des pièces du Musée Tsiolkovski

Scénographie de l’exposition ‘Fly me into Space’.

Il est la seule personne au monde et le seul Mauricien à avoir pu photographier des pièces de collection du Musée Tsiolkovski à Kaluga, en Russie, qui est le premier musée au monde dédié au cosmos. L’artiste-photographe Axel Ruhomaully a donc initié et créé l’exposition de ses clichés, en collaboration avec l’ambassade de la Russie à Maurice. Fly me into Space est ouverte au public jusqu’au 12 avril 2020 au Rajiv Gandhi Science Centre. 

L’artiste-photographe belgo-mauricien de renom Axel Ruhomaully met à l’honneur l’histoire de la conquête spatiale russe, mais aussi son talent à travers l’exposition Fly me into Space. Le vernissage de cette exposition, qui est une première à Maurice, a eu lieu le jeudi 28 novembre au Rajiv Gandhi Science Centre (RGSC). À travers ce projet, mis sur pied avec l’étroite collaboration de l’ambassade de la Russie à Maurice et du Musée du Cosmos Tsiolkovski à Kaluga, l’artiste invite le public et les jeunes à découvrir des clichés uniques et insolites des pièces de collection du premier musée au monde dédié au cosmos. 

« Grâce à la mise en relation faite par l’ambassadeur de la Russie à Maurice, Konstantin Klimovski, j’ai pu entrer en contact avec le Musée Tsiolkovski, dont la première pierre a été posée par Youri Gagarine en 1961. J’ai présenté mon travail d’artiste et de mise en lumière à Natalia Abakumova, la directrice du musée, qui m’a exceptionnellement autorisé à photographier les pièces originales de leurs collections, parmi lesquelles Vostok 5. C’est un immense et unique privilège, car je suis le seul à avoir eu cette chance », nous explique Axel Ruhomaully. Ce dernier a travaillé de nuit dans le musée pour photographier ces objets qui ont été sortis de leurs vitrines.

L’artiste a été deux fois en Russie, notamment aux mois de janvier et d’avril de cette année pour rencontrer l’équipe du Musée Tsiolkovski et pour photographier leurs exceptionnelles pièces de collection. Lors de son voyage en avril, il nous confie qu’il a été accueilli par la presse russe, par le maire de Kaluga et par les étudiants de l’Université de Kaluga. « J’ai eu la chance de rencontrer l’arrière-petite-fille de Konstantin Tsiolkovski, celui qui est considéré comme le père de l’astronautique moderne, et de visiter son atelier et sa maison. C’est également à cette occasion, en avril, que j’ai rencontré le cosmonaute Sergei Avdeyev à qui j’ai proposé de venir à Maurice pour être l’invité d’honneur de mon exposition Fly me Into Space ». En effet, le parcours, le travail et l’expérience du cosmonaute Sergei Avdeyev, connu pour être l’un de ceux qui ont réalisé le plus long séjour en orbite sur un seul vol, notamment pendant 379,6 jours, ont été mis en avant.

Un petit détour à l’exposition et vous aurez la tête en orbite, dans l’univers spatial.

space
Image du making of de la combinaison spatiale ORLAN réalisée par Axel Ruhomaully dans le Musée Tsiolkovski, à Kaluga.

La conquête spatiale russe : une histoire riche et émouvante

space
Une rencontre a été organisée par Axel Ruhomaully entre le cosmonaute russe et les élèves de l’école du Nord en collaboration avec l’Aventure du Sucre.

Les photos d’Axel Ruhomaully ont été dévoilées, pour la toute première fois, au Musée Tsiolkovski. Le lancement avait eu lieu le 12 avril, Journée de la Cosmonautique en Russie, en mémoire du premier vol de Youri Gagarine le 12 avril 1961. Avec ses clichés exposés aux côtés de ceux de Youri Gagarine, l’artiste belgo-mauricien, connu à l’échelle internationale, avait reçu beaucoup d’attention de la part des médias russes et internationales. Un exploit, certes, mais il dit accueillir cela avec fierté et humilité.

« Mon travail d’artiste s’inscrit dans la tradition des conteurs dont le but est de transmettre les Belles Histoires de notre patrimoine commun à la jeune génération pour que celles-ci soient une source d’inspiration. Je suis un explorateur curieux qui a soif d’apprendre pour ensuite partager ses découvertes avec le plus grand nombre. L’histoire de la conquête spatiale russe, que je découvre avec bonheur et que je partage avec émotion, est riche et émouvante », dit-il. 

Le photographe soutient que ce sont ses voyages et la découverte du Musée du Cosmos qui lui ont donné l’envie de partager cette belle aventure avec les enfants, les familles et le public à Maurice. « J’ai donc cherché un lieu qui pouvait accueillir un grand nombre de personnes et qui avait la culture scientifique et l’apprentissage dans son ADN. J’ai alors pensé au RGSC qui a accepté ma proposition d’héberger mon exposition jusqu’au 12 avril 2020. Cela a été rendu possible grâce au précieux soutien du Musée Tsiolkovski, à Kaluga, qui m’a autorisé à exposer ses collections d’objets spatiaux à Maurice. Aussi, ma collaboration avec le Musée Tsiolkovski continue sur d’autres projets à venir en Russie bientôt. » 

Axel Ruhomaully travaille en effet sur un autre grand projet d’exposition prévue en 2021, en Russie, à l’occasion du 60e anniversaire du vol inaugural dans l’espace de Youri Gagarine.

Son message aux Mauriciens et aux jeunes pour les encourager à visiter l’expo Fly me into Space : « Levez la tête vers les étoiles et vivez vos rêves comme l’ont fait tous ces courageux explorateurs et exploratrices de l’espace… En attendant, venez découvrir comment cette exploration spatiale russe a permis au premier homme et à la première femme d’aller dans l’espace, mais aussi de découvrir le parcours incroyable du pilote cosmonaute Sergei Avdeyev. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !