Magazine

Exposition d’Anne Delplace : dans l’univers d’une Française amoureuse de Maurice

Anne Delplace s’est installée à Maurice depuis 14 ans.

Installée à Maurice sur un coup de cœur, Anne Delplace nous transporte dans son monde imaginaire à travers plus d’une centaine d’œuvres réalisées à partir d’acryliques, de peintures à l’huile et d’aquarelles. Une exposition qui débute à partir du jeudi 16 janvier. 

Les artistes sont connus pour leur imagination débordante. Anne Delplace nous invite dans son univers à travers son exposition en solo du jeudi 16 janvier au vendredi 28 février. Du lundi au vendredi de 9 à 17 heures, au Hub de la Zone Industrielle de Phoenix. À savoir que Anne Delplace sera sur place les  mercredis et vendredis de 13 à 17 heures. 

L’exposition comprend plus d’une centaine d’œuvres. Elle est articulée autour d’une série sur la femme-fleur, des aquarelles sur l’univers féminin, une série sur la peinture imaginaire, une Collection Zen, une série sur Port-Louis réalisée à partir de la technique encre sépia, une série de peintures à l’huile sur nos paysages, une série acrylique sur la végétation tropicale et une série sur Rajasthan suite à un voyage effectué dans cette région colorée de l’Inde. 

anne
L’artiste anime des ateliers de peinture à Flic-en-Flac.

Découverte en dessins

Venue à Maurice pour la première fois en janvier 2006, Anne Delplace, originaire du Sud de la France, y est restée pendant quatre mois pour réaliser un Carnet de Voyage. L’artiste-peintre, ayant eu le coup de foudre pour notre île, décide de s’y installer. C’était il y a 14 ans. Le Carnet de Voyage est un livre sur les aquarelles de Maurice et les fêtes religieuses. Elle explique : « En 2006, ce livre a été primé au Salon du Carnet de Voyage à Clermont-Ferrand en France. J’avais toujours cette idée de m’installer sur une île et j’ai découvert Maurice en dessinant. » 

Anne Delplace revient fin 2006 avant de s’installer définitivement chez nous en 2007. Mariée à un Mauricien, elle habite Flic-en-Flac, et a deux chats et un chien. « Ma passion pour la peinture remonte à l’âge de 12 ans avant que je n’opte pour un Bac artistique avant de passer le concours pour étudier à l’École nationale supérieure des Arts appliqués et des Métiers d’Art à Paris, en France. » Ses études durent trois ans. Puis, elle travaille comme graphiste dans le domaine de la publicité pendant quelque huit ans. Ensuite, elle retourne dans le Sud de la France où elle crée une école de peinture. En août 2007, Anne Delplace lance son atelier de peinture/ perfectionnement des techniques à Flic-en-Flac. L’école accueille des Mauriciens et des touristes-résidents et des expatriés, des élèves âgés entre 7 et 92 ans. 

La Mauricienne d’adoption ajoute : « J’ai participé à plusieurs expositions collectives et organisé des expos en solo à Maurice, dont la première durant les mes premières années ici. Elle était axée sur la peinture onirique. » Il y avait aussi les œuvres de ses élèves. Deux ans après, elle a présenté un deuxième solo à l’Alliance française à Bell-Village. L’artiste a aussi exposé dans des hôtels. 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • SMP