Actualités

Explik ou Ka : Emission spéciale à Rivière-des-Anguilles et Tyack

L’émission Explik ou Ka a eu lieu en direct de Rivière-des-Anguilles.

Le mercredi 15 mai 2019, l’équipe d’Explik ou Ka de Radio Plus s’est rendue à Rivière-des-Anguilles et Tyack afin d’aller à la rencontre des habitants. C’était l’occasion de noter les doléances des villageois et de trouver une solution aux problèmes. Abdel Ruhomutally, directeur de la GFA Insurance, était également présent pour des conseils concernant les assurances.

Xplikouk
Reshad a expliqué un probleme de chiens errants dans la region de L’Escalier.

Reshad, habitant L’Escalier, a fait ressortir en début d’émission que les chiens errants à la rue Bodhye traversent la rue à toute heure. « Lors de nos déplacements, surtout le soir, ces chiens rendent la route dangereuse et peuvent causer des accidents. Nous avons déjà informé le président du village à propos de cela, mais rien n’a été fait », a expliqué Reshad. 

Christina Kalloo, responsable de communication à la Mauritius Society for Animal Welfare (MSAW), est intervenue. « L’équipe ne peut capturer tous les chiens d’un coup, certains d’entre eux se sauvent. Nous faisons des patrouilles régulières pour y remédier. Il y aura prochainement un programme de conscientisation pour les habitants et des campagnes de stérilisation gratuite pour les animaux en collaboration avec le conseil de district de Savanne », a informé Christina Kalloo.

Nikita attend le réaménagement devant chez elle

Nikita, qui réside à route Cimetière, Trois-Bras, Surinam, depuis 14 ans, explique que le conseil de district de Savanne a récemment entrepris des travaux pour créer un passage pour les habitants de la région. « Des pelleteuses ont cassé de grosses pierres qui obstruaient le passage, sauf que ces pierres n’ont pas été enlevées depuis le mois de mars », dit-elle. Son enfant de deux ans est tombé à cause de ces pierres et porte un plâtre. Kamalsaw Gujadhur, président du conseil de district de Savanne, a précisé que les conseillers de village doivent faire parvenir les requêtes au conseil de district pour une prise d’action. 


La promesse du président du conseil de district à un jeune

Un jeune a fait appel au président du conseil de district par rapport à son permis dont il a fait une application depuis le mois de janvier. Il déplorait le fait que le permis ne lui a pas été alloué faute de parkings. « Mon bâtiment commercial est celui qui possède le plus de parkings dans la région, d’autres n’en ont pas. On m’a même dit d’arrêter mes formalités parce que je n’aurais pas de permis ». Le jeune homme indique qu’il travaille à son propre compte et que c’est décourageant pour un jeune. Le président du conseil de district a promis de réétudier son cas afin de savoir pourquoi ce permis n’a pas été attribué.  

Xplikouk
Kamalsaw Gujaghur, président du conseild de district de Savanne, et Asif Boodhoo, président du village de Riviere-des-Anguilles .

Des guides-auto ont été distribués par la compagnie GFA dans le cadre d’une campagne de sensibilisation.
Des guides-auto ont été distribués par la compagnie GFA dans le cadre d’une campagne de sensibilisation.

Elle tente de se reconstruire 

Lilawtee, habitante du village de Rivière-des-Anguilles, explique que sa maison a pris feu en 1993. C’est un double drame qui a frappé cette retraitée. Son fils Rishi, âgé alors de 18 ans, a perdu la vie dans cet incendie. En plus de perdre son fils, l’incendie a tout ravagé. Elle a expliqué qu’elle a tenté de se reconstruire avec beaucoup de difficulté, explique Lilawtee. La maison a été reconstruite avec les moyens du bord. La retraitée s’occupe également de deux enfants depuis le décès de sa fille. « Ma maison est comme une passoire lorsqu’il pleut. J’ai formulé plusieurs demandes auprès de la NEF, mais aussi à la NHDC. On me demande un dépôt de 

Rs 150 000 pour une maison alors que je n’ai pas les moyens ». Kamalsaw Gujadhur a fait ressortir qu’à son niveau il pourrait entrer en contact avec le ministère de la Sécurité sociale pour voir ce qui peut être fait afin d’aider Lilawtee. 

Lilawtee était tres émue.
Lilawtee était tres émue.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective