Live News

Examens du SC - Le Dr Vasant Bunwaree : «Tout avait été fait dans l’intérêt des enfants»

Vous aviez introduit le critère de 3 Credits en 2012. Regrettez-vous cette décision aujourd’hui ?
Oui. Nous avions pris cette décision suite à un travail fait avec beaucoup de sérieux. Nous avions constaté qu’il y avait beaucoup de demandes en ce sens venant des élèves en difficulté. Le but était aussi d’offrir l’option de faire des études supérieures à ceux et celles qui le souhaitaient. Il faut savoir que les universités, que ce soit à Maurice ou ailleurs, n’exigent pas 5 Credits pour des études tertiaires.

Je pense qu’il faut faire une différence en mettant d’autres filières que l’académie à la disposition des enfants. Il faut faire ressortir que le système de Credit est appliqué uniquement à Maurice parce que nous avons le système de lauréat. En regardant de plus près, nous constatons que la plupart des lauréats viennent de familles aisées qui auraient pu payer leurs études supérieures.  

Pourquoi l’avoir fait ? Était-ce une question politique ou dans l’intérêt de l’élève ?
Tout avait été fait dans l’intérêt des enfants pour ne pas causer d’injustice à ceux venant de familles en difficulté. 

N’est-ce pas un nivellement vers le bas ?
Pas du tout. Il faut respecter certaines conditions pour obtenir le ‘Pass’ de Cambridge. Quand on dit 3 Credits, cela ne veut pas dire que l’élève n’a pas obtenu un School Certificate (SC). Le premier critère pour faire le HSC était d’abord d’avoir été déclaré ‘Pass’ par Cambridge. 

Est-ce qu’une telle décision n’est pas un désavantage pour l’élève, puisque le critère de la PSC est de 5 Credits ?
C’est vrai. Dans la suite des décisions, il fallait que le Service civil fasse le travail pour changer l’exigence des 5 Credits. Une telle décision ne permet pas à quelqu’un qui aurait eu 3 Credits et qui, par la suite, a fait des études tertiaires, d’obtenir un emploi dans la Fonction publique. Il faut au contraire donner le maximum de chance à tout le monde.  

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !