Live News

Éventuelle hausse des frais des leçons de conduite : bras de fer entre le ministère du Commerce et les moniteurs d’auto-école

Un bras de fer s’engage entre les moniteurs d’auto-école et le ministère du Commerce. Raison ? Si les prix des carburants ne baissent pas à l’issue de la prochaine réunion du Petroleum Pricing Committee (PPC), qui tombe sous la State Trading Corporation (STC), les tarifs des leçons de conduite augmenteront immédiatement. La somme additionnelle que les aspirants conducteurs devront peut-être débourser oscille, selon des renseignements, entre Rs 50 et Rs 100 par session, dépendant des moniteurs. 

« Les prix des carburants ne cessent de grimper. Nous, les moniteurs d’auto-école, n’en pouvons plus de cette situation. Le ministère du Commerce doit impérativement réagir en baissant les prix des carburants lors de la prochaine rencontre du PPC. Au cas contraire, nous augmenterons les tarifs de nos sessions de conduite », tonnent des moniteurs d’auto-école. Manoj Rajcoomar, le secrétaire de la Fédération des moniteurs d’auto-école, souligne que le gouvernement est sommé de revoir sa copie.

Les prix des carburants ont connu trois hausses durant cette année. Le prix de l’essence est passé de Rs 55,75 à Rs 61,30 le litre, tandis que celui du diesel de Rs 41 à Rs 45,10 le litre, le 26 février dernier. La deuxième augmentation a eu lieu le mercredi 20 avril. L’essence s’est vendue à Rs 67,40 le litre et le diesel à Rs 49,60 le litre. Une troisième hausse de 10 % a été imposée le 18 mai dernier. Le prix de l’essence a atteint Rs 74,10 le litre et le diesel Rs 54,55 le litre.

« Nous savons tous que c’est le PPC qui détermine les prix des carburants », déclare-t-on au niveau du ministère du Commerce. Le ministère s’aligne sur les exigences du PPC. 

« Nous appelons au bon sens des moniteurs d’auto-école. Nous savons tous que les coûts des carburants sont en hausse et les raisons ont été avancées par le gouvernement. Mais pourquoi ne baissent-ils pas leurs frais d’apprentissage lorsque les prix des carburants chutent ? » demande le ministère du Commerce.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !