Magazine

Événements cinématographiques : lumière, caméra, action !

Robert De Niro et Amitabh Bachchan ont été invités pour la Mauritius Cinema Week, mais ils n’ont pas encore confirmé leur venue.

Chers cinéphiles, soyez prêts avec vos popcorn ! Festival Île Courts et Mauritius Cinema Week sont prévus au mois d’octobre. Deux nouveautés se greffent également au paysage cinématographique de Maurice, notamment Ciné Sous Les Étoiles et Sandcastle Studios. Le Défi Quotidien lève les rideaux sur ces quatre événements majeurs.

Mauritius Cinema Week 2018 : Invitation lancée à Robert De Niro et Amitabh Bachchan 

En 2017, Mauritius Cinema Week a été organisé dans le cadre du jubilé d’or de l’Indépendance de Maurice par le gouvernement. Des invités internationaux, dont Emmanuelle Béart, Rani Mukerji et Amma Sante ont été accueillis sur l’île. « La première édition a tenu toutes ses promesses. Plusieurs producteurs ont exprimé leur intérêt à mener des projets sur le territoire mauricien. Nos talents locaux ont également eu l’occasion de rencontrer des personnalités internationales », explique Vikram Jootun, directeur de la Mauritius Film Development Corporation (MFDC). Il ajoute que la deuxième édition se veut « business-oriented ». Elle est prévue du 18 au 21 octobre. 

Les ateliers de travail verront la participation du secteur bancaire et du secteur de l’assurance. Le directeur du MFDC ajoute que des invitations ont été lancées à des acteurs, tels que Robert De Niro, Amitabh Bachchan, Arjun Rampal, Rajinikanth, Manish Dayal, Prabhu Deva et Tamannaah. Ces deux derniers seront d’ailleurs à Maurice à partir du 15 septembre dans le cadre du tournage du film tamoul Devi 2 chez nous. Le 8 septembre, Maurice accueillera le tournage de Ramayana avec une équipe de 500 techniciens indiens. « Entre 1 500 et 2 000 Mauriciens seront pressentis pour participer au tournage qui va durer trois mois. Ramayana sera le film le plus cher jamais réalisé à Maurice. Les coûts avoisineront les Rs 700 millions », fait ressortir Vikram Jootun. Concernant cette nouvelle édition du Mauritius Cinema Week 2018, les invités n’ont pas encore confirmé leur venue. 


Ciné sous les Étoiles : en plein air !

D’après son directeur, Uri Cypin, Ciné sous les Étoiles est un cinéma en plein air à Maurice. L’ouverture aura lieu ce vendredi 7 septembre. « L’objectif n’est pas uniquement de projeter un film, mais d’offrir une expérience extraordinaire au public. Il se présente aussi comme un lieu convivial où les gens peuvent socialiser tout en appréciant un bon film. Le concept se marie très bien avec l’atmosphère tropicale de l’île. Ciné sous les Étoiles compte également accueillir plusieurs événements et festivals, notamment des ‘movie marathons’ », dit-il. Le concept est né d’une collaboration entre Cinema.mu, Otayo, Deals.mu et Mont Choisy Le Mall. La projection se tient dans un espace vert et ouvert dans l’enceinte du centre commercial. « Ciné sous les Étoiles a mis l’accent sur un écran et une sonorisation de qualité, ainsi que des fauteuils confortables et des chaises inclinables », ajoute Uri Cypin. 

La sulfureuse Tamannaah a aussi  été invitée.
La sulfureuse Tamannaah a aussi été invitée. 

Des projections sont organisées à des dates spécifiques tout au long de l’année. Le 22 septembre, Avatar sera projeté lors du Ciné sous les Étoiles. Ensuite, un classique sera diffusé toutes les deux semaines. Parmi les films classiques qui seront proposés, on retrouve Titanic, Le Roi Lion (Disney), ou encore Zindagi Na Milegi Dobara. « Ciné sous les Étoiles répond à toutes les demandes – des enfants, des adolescents, des adultes, des familles et des couples », déclare Uri Cypin.    
Deux formules sont proposées. Le ticket Deluxe, à Rs 250, inclut la projection, l’accès au Ciné sous les Étoiles et ses facilités, une place sur le Luxury Single Sofa, alors que le ticket VIP est à Rs 500. Il comprend une place sur un Mega Lounger offrant une meilleure vue, un sachet de popcorn, une boisson, la projection et un accès au site et à ses facilités.     


Île Courts : La fidélité pérennise le festival    

La 11e édition du Festival Île Courts se tiendra du 9 au 13 octobre. Elle est organisée par l’association Porteurs d’Images. D’après Marie-Noëlle Elissac Foy, chargée de communication pour le festival international du Court Métrage, 70 films de 24 pays seront projetés. Ce sera notamment lors du Sinema Koltar prévu du 10 au 13 octobre respectivement à l’Aventure du Sucre à Beau-Plan, Plaza à Rose-Hill, sur la plage de Tamarin et au Mahebourg Waterfront. 

La réalisatrice et scénariste Chantal Richard sera la marraine du Festival Île Courts. « Elle présentera son documentaire intitulé Ce dont mon cœur a besoin, centré sur des jeunes Sénégalais qui ont accès au monde extérieur uniquement à travers les réseaux sociaux », explique Marie-Noëlle Elissac Foy.

Pour la deuxième année consécutive, le concours Fim Zekler est organisé en collaboration avec la MCB. Six films sur une cinquantaine de projets ont été retenus. Les intéressés devaient réaliser un film de 20 secondes. La cérémonie de remise des prix se tiendra le 12 octobre sur la plage de Tamarin.  De plus, MC Vision et Canal Plus organiseront une projection pour les organisations non gouvernementales. Elle s’intitule Zetwal Dan Lizie.

Ce sera le samedi 13 octobre à 10 heures au Lycée des Mascareignes à Moka. Un atelier de courts-métrages destiné aux journalistes sera aussi au programme. Il sera animé par Jacques Kermabon, rédacteur en chef de la revue Bref, éditée par l’Agence française du court-métrage en France. « Pour la première fois, des événements auront lieu même après le festival. L’Île Courts, qui se déroule depuis 11 ans, a su trouver un public fidèle. Le festival se positionne comme un loisir. Au fil des années, de nombreux jeunes ont été formés aux divers métiers du cinéma grâce à ce festival », souligne notre interlocutrice. Elle rappelle que le réalisateur David Constantin est de nouveau le président de Porteurs d’Images.    

Sinema Koltar revient  au Festival Île Courts.
Sinema Koltar revient au Festival Île Courts. 

Sandcastle Studios: dans l’univers de l’animation

Sandcastle Studios s’est implanté à Maurice dans le but de produire le premier long-métrage d’animation local. Pour donner un avant-goût du monde de l’animation aux Mauriciens, une projection privée sera organisée le mardi 11 septembre au cinéma Star à Grand- Baie La Croisette à 18 heures. À l’affiche, Jungle Beat : The Movie, dont l’histoire est basée sur la série mettant en avant Munki et Trunk, actuellement diffusée sur Nickelodeon sur DSTV à Maurice.                                                                              

Munki et Trunk dans Jungle Beat : The Movie.
Munki et Trunk dans Jungle Beat : The Movie.