Live News

Étude multidisciplinaire : une dizaine de zones à Port-Louis à haut risque d’inondations

Plusieurs zones de la région de Port-Louis sont vulnérables aux inondations.

Plusieurs régions de Port-Louis sont considérées à haut risque d’inondation. C’est ce que révèle une étude de l’Université des Mascareignes sur les risques d’inondations à Port-Louis. Les résultats de celle-ci feront l’objet de recommandations aux autorités concernées. 

Dr Jay Doorga.
Dr Jay Doorga.

Certaines régions sont à « haut risque » selon l’étude Évaluation des risques d’inondations à Port-Louis effectuée par l’Université des Mascareignes. Le canal Dayot, Bell Village, les alentours des Casernes centrales, les abords du ruisseau du Pouce allant de Tranquebar au Jardin de La Compagnie, Vallée-Pitot, Plaine-Verte et les rives de la rivière Lataniers de Vallée-des-Prêtres à La-Cure, entre autres. 

L’étude a été réalisée en collaboration avec l’Université d’Oxford, l’Université du District de Columbia (États-Unis) et l’Université de Maurice.

Cette première étude complète et multidisciplinaire sur les inondations à Maurice qui a démarré en décembre 2020. Il a pour principal auteur le chargé de cours de l’Université des Mascareignes, le Dr Jay Doorga. En plus de mettre en exergue les zones les plus à risque d’inondations dans la région de Port-Louis, elle propose diverses recommandations qui seront transmises aux autorités concernées.

Parmi, il y a la construction d’un réservoir souterrain de stockage des eaux pluviales pour recueillir l’excès d’eau en cas de fortes pluies et la construction d’un tunnel pour dévier les eaux pluviales excédentaires de la rivière Saint-Louis à Grand-Rivière-Nord-Ouest. Le remplacement du passage souterrain menant au Caudan Waterfront par une passerelle pour piétons est proposé. La construction d’un bassin de rétention sur la pente de la Montagne-des-Signaux afin de stocker temporairement le ruissellement de l’eau est recommandée.

Et afin de prévenir les constructions aux abords des rivières et des zones à risque, le document prône la consolidation des lois : la Building Control Act de 2012 et la Town & Country Planning Act de 1954. 

 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !