Live News

Étude de Kantar sur la Covid-19 et les vaccins : 6 sondés sur 10 craignent une troisième vague de la pandémie 

La possibilité d’une prochaine vague de la Covid-19 inquiète les Mauriciens sondés par Kantar océan Indien. Cependant, il y a un certain optimisme avec la progression de la vaccination au sein de la population, observe la société de veille dans une étude intitulée « Covid et vaccins : regards sur la situation mauricienne » publiée ce mois-ci. 

Une peur assez forte d’une troisième vague

Kantar observe qu’il y a une peur assez forte d’une troisième vague de la Covid-19. « En effet, 63% des interviewés sont inquiets, voire très inquiets, d’une prochaine vague de la Covid-19, dans les mois ou semaines à venir », indique la société de veille dans son étude. Cependant, malgré cette incertitude, les Mauriciens commencent à avoir un regard plus positif sur l’avenir, soutient Kantar. « La vaccination est un des facteurs qui permettent de voir l’avenir de façon plus positive, notamment avec plus de 550 000 Mauriciens ayant reçu leur première dose de vaccin (environ 45 à 50 % de la population adulte) », souligne Kantar. 

Une peur assez forte d’une troisième vague

Les 2 principales raisons pourquoi certains Mauriciens* redoutent le vaccin 

Les 2 principales raisons pourquoi certains Mauriciens* redoutent le vaccin

* Les raisons évoquées par ceux qui ne veulent pas faire le vaccin.
** Le fait que les vaccins ont été développés trop rapidement.

Les vaccins que les sondés…

Parmi ceux qui envisagent de se faire vacciner, 32% n’ont pas de préférence de marque de vaccin. Kantar relève aussi que 22 % des sondés préfèrent le vaccin Pfizer et 15% AstraZeneca. Ce dernier vaccin est également celui que 19 % des sondés souhaiteraient le plus éviter.

Les vaccins que les sondés…

L’organisation du programme vaccinal saluée par plus de 50 % des sondés

54%* des sondés sont d’avis que les centres de vaccination sont bien organisés.

66%** pensent que c’est facile de trouver un endroit pour se faire vacciner.

36%*** des interviewés pensent qu’il y a suffisamment d’information sur les vaccins contre la Covid-19.

36%**** pensent que le vaccin contre la Covid-19 n’est pas dangereux.

Parmi les sondés qui n’ont pas encore fait le vaccin, 66% envisagent de le faire. 

*    Ce chiffre est de 26% parmi ceux qui ne veulent pas se faire injecter.
**    Cette perception est partagée parmi les vaccinés et les non-vaccinés.
***    Ce chiffre tombe à 12% parmi ceux qui ne veulent pas se faire inoculer.
****    Ce chiffre chute à 11% parmi ceux qui ne veulent pas se faire vacciner.

L’information, la clé de la confiance

« On note que l’information reste un élément-clé pour gagner la confiance, notamment celle des plus sceptiques. Il semble important de continuer à informer, en toute transparence, pour gagner la confiance de la population et maximiser la vaccination. De même, une offre plus large de vaccins qui seraient reconnus à l’international (notamment dans l’Union Européenne) permettrait de convaincre également certains réfractaires », recommande Kantar dans son étude. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !