Actualités

Étienne Sinatambou sur Radio Plus : «Les piliers de la Freedom of Information Act sont là»

Le ministre des Technologies de la Communication et de l’Innovation (TCI) estime que la Freedom of Information Act est en bonne voie à Maurice et donne l’assurance que cette législation sera avalisée avant la fin du mandat de l’Alliance Lepep en 2019.

Étienne Sinatambou était, mercredi, sur le plateau de l’émission Talk of the Town sur Radio Plus, animée par Michaël François.

« Les piliers de la Freedom of Information Act sont déjà là », dira le ministre, estimant qu’aucun gouvernement n’a été aussi loin pour la mise en application d’une telle législation. Étienne Sinatambou devait, par exemple, rappeler que l’ébauche d’une Open Data Policy a déjà été avalisée par le Cabinet, constituant une étape importante dans la mise en place d’une Freedom of Information Act. Il a expliqué que le gouvernement a aussi réalisé un Open Data Readiness Report avec le concours de la Banque mondiale.

Ce rapport s’est penché sur le côté pratique de l’introduction d’une telle législation. Selon le ministre des Tic, une Freedom of Information Act doit marcher de pair avec une plus grande responsabilisation du public.

Rajen Bablee, directeur de Transparency Mauritius, a, lui, fait ressortir qu’il est essentiel de responsabiliser tout un chacun avant qu’une telle loi ne devienne une réalité. « Une Freedom of Information Act est un droit fondamental. Mais il ne faut pas qu’il y ait des abus. D’où l’éducation de tout un chacun », dira l’invité.

Roukaya Kassenally, chargée de cours à l’université de Maurice, a, pour sa part, souligné qu’il existe « une grande attente » pour une Freedom of Information Act, en particulier chez les jeunes. Selon elle, « les nouvelles technologies peuvent jouer un grand rôle dans la dissémination de l’information ».

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !