Live News

Espèce menacée : plan de repeuplement pour la crécerelle mauricienne

Inverser la tendance. Tel est but de l'initiative du Mauritius Kestrel Recovery Project, qui a été mis sur pied pour contrecarrer le déclin de la population de la crécerelle mauricienne, dont il ne reste actuellement plus que 350 à 400 individus en liberté.

Des œufs ont ainsi été collectés dans la nature pour une incubation artificielle au Captive Breeding and Rearing Centre du National Parks and Conservation Service (NPCS) du ministère de l’Agro-industrie. Les résultats sont prometteurs : 16 jeunes crécerelles ont éclos. 
L’objectif est de pouvoir relâcher certaines d’entre elles dans la nature, à partir de ce mois-ci, au Parc national des Gorges de la Rivière-Noire, où elles ne sont qu’une poignée désormais. Les autorités bénéficient pour cela du soutien d’organisations locales et internationales, notamment la Mauritian Wildlife Foundation, du Durrell Conservation Trust, du zoo de Chester, en Angleterre, et de la société zoologique de Londres. 

Une visite a été organisée hier, samedi 4 décembre, au Gerald Durell Endemic Wildlife Sanctuary en présence en présence des ministres Maneesh Gobin et Alan Ganoo ainsi que d’autres parties prenantes du projet.
 
*Crédits vidéo : William Costa et M. Beetun  

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !