Live News

Escroquerie, faux, usage de faux et blanchiment d’argent : Cehl Meeah fait face à un procès devant la FCD

Ce directeur d’école répond quatre accusations formelles devant la FCD.

Cehl Mohammad Fakeemeeah (Cehl Meeah) répond de quatre accusations : escroquerie, faux, usage de faux et blanchiment d’argent, devant la Financial Crimes Division (FCD). Le procès commencera, le 7 février 2022.

Le directeur des poursuites publiques (DPP) a logé quatre accusations formelles contre Cehl Meeah, le 7 janvier 2022. Ce directeur d’école, âgé de 63 ans, répond d’une accusation d’escroquerie, de faux, d’usage de faux et de blanchiment d’argent.

Le 20 janvier 2022, Cehl Meeah s’est présenté, pour la première fois, devant le magistrat Vijay Appadoo, le président de la FCD. Une audience dans ce procès est prévue le 7 février 2022. Cehl Meeah fera alors connaître s’il plaidera coupable ou non coupable.

Il est accusé d’avoir escroqué, en 2014, la somme de Rs 600 000 à un homme de 64 ans, qui réside en Angleterre. Cehl
Meeah aurait fait croire à celui-ci qu’il était le propriétaire d’un terrain, d’une valeur de Rs 600 000, à Saint-Julien. Or, il ne serait pas le propriétaire du terrain et aurait agi dans le seul but d’arnaquer de l’argent au sexagénaire.

Cehl Meeah est aussi accusé d’avoir commis un faux sur l’acte de vente du terrain. De plus, il aurait fait usage de ce faux acte de vente.

Finalement il répond d’une accusation de blanchiment de Rs 600 000. Cette somme est soupçonnée de provenir de l’escroquerie. Il y a sept témoins dans ce procès.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !