Explik Ou Ka

Erreur ou vol à un guichet automatique ? 

Pritviraj Bissessur, un habitant de Montagne-Blanche, est indigné. Il cherche des réponses auprès de sa banque mais également auprès des policiers vers lesquels il s’est tourné pour consigner une déposition. 

Le dimanche 11 août 2019, Pritviraj Bissessur se rend à un guichet automatique de sa localité pour faire un retrait de Rs 5 000. « Je voulais acheter des présents pour mes sœurs pour la fête Rakhi », explique-t-il.

« Cependant, lorsque j’ai inséré ma carte, j’ai obtenu un reçu mentionnant que je ne pouvais pas retirer plus d’argent, car deux retraits de Rs 10 000 avaient été effectués le même jour », raconte-t-il. Choqué, l’intervenant ne comprend pas ce qui lui arrive. « Je n’ai jamais fait ces retraits », dit-il. Pritviraj Bissessur est convaincu que sa carte est toujours restée en sa possession et que personne n’a pu retirer cet argent à sa place. 

Le lundi qui suit, il s’est rendu à sa banque pour faire part de sa mésaventure. Le manager lui a demandé de se rendre au poste de police pour faire une déposition. C’est ce qu’il a fait. Les policiers lui ont dit que l’affaire sera référée au bureau du CID. 

Le jeudi suivant, les policiers lui ont fait signer un document pour qu’ils aillent vérifier les caméras de la banque, mais à ce jour, il n’a eu aucune nouvelle. 

Intervenant sur les ondes de Radio Plus, Pritviraj Bissessur veut savoir où en est l’enquête. Sa requête a été transférée au Police Press Office. 

Me Bala Mukan, avocat, est intervenu. « D’abord, la banque a une responsabilité envers son client. Les agents de sécurité peuvent, eux aussi, lui montrer les images de ces caméras de surveillance pour qu’il puisse au moins voir s’il arrive à reconnaître quelqu’un. D’ailleurs, cela aurait grandement aidé à faire avancer l’enquête. ». 

Pritviraj Bissessur explique qu’à chaque fois qu’il se rend à la banque, on lui répète la même chose : qu’on ne peut pas l’aider et qu’il doit se diriger vers la police. Ce dont l’avocat n’approuve pas. Il promet d’envoyer une lettre à la banque et à la police. 

De notre côté, nous avons également pris contact avec un responsable de la banque. Le préposé affirme qu’il ne peut communiquer des informations confidentielles concernant le client. Cependant, il assure que la banque fait tout ce qui est en sa capacité pour collaborer avec le client et les autorités. 

  • Coronavirus

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !