Live News

Erreur de médicament : Premautee Ramphul porte plainte à la police 

Premautee Ramphul a enclenché la machinerie. Le mardi 27 septembre 2022, cette femme de 65 ans, à qui on a remis une injection utilisée dans le traitement du cancer au lieu de gouttes pour les yeux, a porté plainte au poste de police de Mahébourg contre le ministère de la Santé, qui a sous sa responsabilité les hôpitaux de l’île pour « négligence médicale ». 

Le Défi Quotidien a évoqué cet incident, qui remonte au 18 septembre, dans son édition du lundi 26 septembre 2022. Ashny Gunputh, la nièce de Premautee Ramphul, explique qu’elle n’a reçu aucun appel du ministère depuis qu’elle a rapporté le cas, la semaine dernière, au surintendant de l’hôpital de Mahébourg, établissement qui a délivré ladite injection. Contacté, un préposé du ministère a affirmé qu’une enquête sera ouverte. Il a ajouté que le dossier sera transmis au directeur de l’hôpital Jawaharlal-Nehru, à Rose-Belle, pour enquête. 

Ce mercredi 28 septembre 2022, Ashny Gunputh, accompagnée de Premautee Ramphul, compte se rendre au département Health and Safety du ministère pour rapporter le cas. Elle envisage ensuite d’aller au quartier général de la Citizen Support Unit pour relayer l’affaire qu’elle qualifie de « négligence médicale ». 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !