Live News

Erreur de médicament : Le préposé à la pharmacie devant un comité disciplinaire 

Développement majeur dans l’affaire de l’injection contre le cancer au lieu des gouttes pour les yeux qui ont été remis à Premautee Ramphul, une sexagénaire souffrant de problèmes aux yeux. Le préposé à la pharmacie qui s’est occupé de l’ordonnance a été non seulement transféré de l’hôpital de Mahébourg à celui de Flacq, mais il a été également convoqué devant un comité disciplinaire.
 
Premautee Ramphul et sa nièce Ashny Gunputh sont allées porter plainte pour ce cas, qu’elles qualifient de « négligence », au ministère de la Santé, hier, mercredi 28 septembre. « Le responsable du département pharmacie nous a bien accueillies. Il a indiqué qu’il fallait dénoncer ce genre de cas pour que le système puisse être amélioré », raconte Ashny Gunputh. Cette dernière ajoute : « Le préposé à la pharmacie de l’hôpital de Mahébourg est passé devant un comité disciplinaire. Il a dû soumettre ses explications en écrit et il a reçu un avertissement sévère ». 

Pour sa part, le ministre de la Santé, Dr Kailesh Jagutpal a réagi plus tôt dans la journée d’hier. Alors qu’il était à Balaclava, il a répondu aux questions de la presse à ce propos. En premier lieu, il a indiqué qu’une enquête a été initiée. « Ladan, eski pati enan so preskripsion, se medsin kinn mal ekrir so medikaman ? Eski kan linn al farmasi, se dispenser ki finn donn li enn lot medikaman ? Eski finn ena enn esanz ant medikaman ? Une enquête déterminera qui est le coupable », a-t-il affirmé. Ensuite, il a souligné qu’en « 2022, li pa akseptab ditou sa bann zafer-la ». 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !