Live News

Épidémie - Dengue : 35 cas à Maurice

Fumigation en cours dans les endroits à risque.

Chaque jour qui passe, le ministère de la Santé enregistre de nouveaux cas de personnes atteintes de la dengue. À samedi soir, le nombre de cas se chiffrait à 29. À dimanche, il est passé à 35. Vallée-des-Prêtres demeure le vivier de la maladie et le lieu où les nouveaux cas ont été détectés. 

Le ministère de la Santé poursuit sa politique en cours concernant la détection, la fumigation et la prévention. Si les exercices de fumigation ont eu lieu jusqu’à fort tard samedi et que d’autres sont prévus aujourd’hui, cependant, les moustiques porteurs du virus ont déjà fait ses victimes. Les potentiels malades passeront par une période d’incubation avant que la maladie ne se déclare.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) tire la sonnette d’alarme sur ce virus : « La dengue est la maladie qui se transmet le plus rapidement dans le monde. » L’organisme considère que le nombre de cas a été multiplié par trente durant ces cinquante dernières années. « L’incidence mondiale de la dengue a progressé de manière spectaculaire au cours des dernières décennies. Environ la moitié de la population mondiale est exposée », souligne l’OMS.

Selon une récente estimation, 390 millions de cas de dengue sont recensés par an dans le monde, dont 96 millions qui présentent des manifestations cliniques. Une autre étude sur la prévalence de la dengue estime que 3,9 milliards de personnes, dans 128 pays, sont exposées à l’infection par les virus de la dengue.

La dengue est considérée comme endémique dans plus de 100 pays en Afrique, dans les Amériques, en Méditerranée orientale, dans les pays du sud-est asiatique et dans le Pacifique. L’île de La Réunion est le pays le plus proche de Maurice à connaître une grande épidémie de dengue avec environ 8 000 cas enregistrés depuis l’année dernière. 

Évolution des cas de dengue à Maurice

Année Nombre de cas
2009 252
2010 11
2011 8
2012 13
2013 19
2014 64
2015 91
2016 24
2017 13
2018  
2019 (fev. au 15 mars) 31

Les pays sous surveillance

Les pays où la dengue sévit sont étroitement surveillés. C’est l’assurance donnée par le Senior Community Physician du ministère de la Santé, le Dr Fazil Khodabocus.

L’Inde, les pays du sud-est asiatique (Indonésie, Singapour et Thaïlande), l’île de La Réunion, les Comores, les Seychelles et Madagascar sont parmi les pays où la dengue est endémique. Selon le protocole établi, tous les passagers étrangers en provenance de ces pays doivent remplir une fiche de santé et donner des informations où ils résideront à Maurice. Les Mauriciens de retour d’un voyage doivent aussi donner leur adresse et numéro de téléphone. De plus, en ce qu’il s’agit de la malaria, il y a une surveillance des passagers en provenance des pays d’Afrique. 

« Tout passager en provenance d’un pays à risque doit remettre sa « declaration card » au « Health Surveillance Officer », explique le Dr Khodabocus. Par la suite, l’information est relayée aux préposés des treize bureaux sanitaires du pays. Ces derniers vont à leur tour visiter ces passagers. Une surveillance active est ainsi mise en place. Un test rapide est effectué à travers un échantillon de sang. Il s’agit d’un examen de parasitologie pour la malaria et de virologie pour la dengue. 

Si la personne est trouvée positive, elle sera tout de suite admise dans un centre de santé et placée en isolation pour des traitements appropriés. S’il s’agit d’un cas de dengue, un exercice de fumigation aura lieu autour de son lieu de résidence et de son lieu de travail. L’exercice est répété au bout de trois jours et sept jours après la détection du cas dans un rayon de 500 mètres. Une enquête est aussi menée dans sa localité pour détecter d’autres cas de dengue. 

La densité de la population de moustiques est aussi mesurée.