People

Entrepreneuriat - Ismaël Nizam Vavra : quand la pâtisserie surpasse le business

Ismaël Nizam Vavra.

Établir une relation forte avec ses clients devrait être le but de toute entreprise qui souhaite se développer. C’est ce que prône Ismaël Nizam Vavra, directeur de la Pâtisserie Éclair.  Rencontre avec un entrepreneur qui a réussi à se démarquer dans un secteur compétitif.

Depuis 34 ans, la Pâtisserie Éclair à la rue Bourbon à Port-Louis, à proximité de la Mauritius Revenue Authority, demeure l’adresse gourmande de nombreux Mauriciens. Qu’ils soient habitants de la capitale, employés ou passants. « Nous sommes très connus pour nos éclairs, bien évidemment, mais aussi pour les pâtés, feuilletés et autres brioches, affirme le propriétaire, Ismaël Nizam Vavra. Au total, nous offrons une trentaine de variétés de pâtisseries et de viennoiseries  tous les jours. Quant à la production, elle varie entre 400 et 500 gâteaux au quotidien. »

C’est en mai 1985 que Nizam Vavra inaugure sa pâtisserie. C’était son rêve d’enfant de se mettre à son propre compte. C’est ainsi qu’il décide de lancer la Pâtisserie Éclair à Port-Louis. Au début, il n’emploie que trois personnes mais au fil des ans, la pâtisserie devient vite une référence grâce à la qualité de ses gâteaux français et à ses prix abordables. « Certes, le parcours de ces 34 années a été parfois difficile mais quand on est passionné, rien n’est impossible », fait ressortir Nizam Vavra.

Cependant, tout n’est pas tout rose pour un entrepreneur. Nizam Vavra déplore que 2018 a été l’année la plus difficile de toute sa carrière. « Je me suis rendu en Inde à trois reprises pour subir deux interventions chirurgicales et cela a eu un impact sur les activités. » Par ailleurs, il soutient qu’il y a un manque de main-d’œuvre dans le secteur de la pâtisserie. « À un moment, j’avais dix employés mais aujourd’hui, ils ne sont que trois, soit le même nombre que lorsque j’ai débuté. »

D’autre part, il souligne que la relève n’est pas assurée. « J’ai trois enfants, chacun a son occupation et je ne peux les forcer à reprendre le business. » Néanmoins, l’entrepreneur ne compte pas baisser les bras.

« Je vais continuer à travailler tant que ma santé me le permettra », confie-t-il.  Son passe temps demeure la musique, surtout les chansons bollywoodiennes. «  Je suis un grand fan de Mohammad Rafi », confie-t-il.

Nizam Vavra fête ses 60 ans avec ses clients

Dans le cadre de son 60e anniversaire, le 19 décembre 2018, Nizam Vavra a voulu partager sa joie. « J’ai offert à tous mes clients une remise de 60 % sur les prix de tous les gâteaux. À titre d’exemple, au lieu de Rs 22, les gâteaux étaient offerte à Rs 10 le 19 décembre. Je ne m’attendais pas à une telle foule en ce jour spécial », se réjouit-il. À 16 heures, 2  500 gâteaux avaient trouvé preneur.

L’entrepreneur dit être très honoré d’avoir célébré ses 60 ans avec ses clients. « Si j’en suis là aujourd’hui, c’est grâce au public. C’est pour cela que j’ai voulu fêter cet évènement avec eux. On peut dire que c’est un signe de reconnaissance que je témoigne envers ma clientèle. »