People

Entrepreneuriat - Formation : disrupt, des idées nouvelles pour défier le statu quo

Fredrik Haren et Reekesh Reetun Fredrik Haren a été le conférencier lors de l’évènement inaugural.Reekesh Reetun, CEO d’un groupe de quatre entreprises.

Dans un monde évolutif où chaque jour apporte son nouveau lot de défis, de belles paroles et suggestions sur les changements ne servent à rien tant qu’elles ne se transcrivent pas en actions concrètes.  À travers ses événements abordant des sujets précis et d’actualité, la firme apporte sa contribution qui incite à réfléchir, agir et faire la différence.

«Atravers Disrupt, nous voulons contribuer à un changement dans la culture, la perspective et la mentalité. Nous inviterons des conférenciers qui nous montreront une autre perspective, celle de voir les choses de façon à défier le statu quo, » affirme Reekesh Reetun, Chief Executive Officer d’un groupe de quatre entreprises, dont Disrupt Limited, avec des opérations à Maurice, Inde, Madagascar et les Émirats arabes unis.

Et d’ajouter : « Ce seront des conférenciers et experts de renommée mondiale en leadership, innovation, technologie, créativité, pensée globale et l’exécution. Des idées, il y en a à la pelle. (…) Tout est dans l’exécution. Nos experts sont là pour apporter le changement et fournir les outils pour équiper nos leaders. »

Disrupt Limited fait partie du groupe Easy Net. (Sa principale compagnie, Easy Net Limited, est engagée depuis les six dernières années à former les sociétés utilisatrices et petites et moyennes entreprises sur une variété de technologie logicielle dédiées aux affaires). En créant Disrupt, l’objectif est d’apporter des idées nouvelles et apprendre de grands conférenciers. Avant de se lancer, des visites ont été effectuées à Singapour et Dubayy, s’inspirant de l’innovation constante dans ces pays et leur volonté à repousser leurs limites.

« L’innovation disruptive n’a rien de nouveau. Elle change la façon dont on fait les choses depuis le début. La disruption est de changer la donne : inventer et mettre à exécution quelque chose ayant un tel impact que toutes les industries changent, » fait ressortir Reekesh Reetun. « Prenons l’exemple des téléphones mobiles qui ont chamboulé l’évolution des lignes fixes qui nécessitaient un investissement moindre et un déploiement rapide. Il y a aussi Uber qui est axée sur l’expérience-client et axé sur la résolution de certains problèmes d’une industrie traditionnelle de taxis. »

Fort de ces analyses et l’expérience de Singapour et Dubayy, Disrupt Limited a organisé sa première conférence en mars 2018, ayant pour thème « Leading in a disruptive world. » Le conférencier Fredrik Haren, un Suédois, a discuté de l’innovation. Les participants ont été des Chief Executive Officers et des décideurs issus d’organismes majeurs du pays.

Et cette année-ci, deux conférences sont en gestation. La première, qui se tiendra au mois de juillet, est axée sur l’intelligence artificielle et la transformation digitale. La seconde aura pour thème le changement dans les affaires et la créativité, avec Fredrik Haren comme principal conférencier.

La firme, même si elle est nouvelle dans ce créneau, pense déjà à l’internationalisation. « Nous sommes dans le processus d’ouvrir une filiale de Disrupt à Dubayy, le centre financier du Moyen-Orient. Le bureau devrait ouvrir ses portes à partir de septembre. Nous travaillons déjà sur la tenue d’une conférence », souligne le CEO du groupe. « Easy Net est déjà présente à Dubayy. Nous avons choisi Dubayy à cause de sa faim pour l’innovation et la disruption. Nous nous sommes inspirés de cela en tant que compagnie et nous voulons contribuer à cette quête de l’excellence, la même mentalité que nous voulons cultiver à Maurice. »

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !