Live News

Entrepreneuriat - Fadya Nazirkhan : de journaliste à cheffe d’entreprise 

Fadya Nazirkhan a entrepris des études en journalisme en Russie.

Elle maîtrise la communication sur le bout des doigts. Après avoir travaillé dans le monde médiatique et plusieurs entreprises, Fadya Nazirkhan décide de se mettre à son compte. Retour sur son parcours.

Double bonne nouvelle pour Fadya Nazirkhan en ce mois de juin. Cela fait une semaine qu’elle a lancé imPRESS Consulting. Il s’agit d’une entreprise spécialisée en stratégie de communication corporate, en relations publiques et d’achat médias. Parallèlement, elle vient tout juste de devenir la Country Representative of the Global Protocol and Diplomatic Network (GPDN), une initiative de l’International Centre For Protocol and Diplomacy.

Avant de lancer imPRESS Consulting, la jeune femme évoluait déjà dans le domaine de la communication et des relations publiques dans le secteur bancaire. Elle découvre alors le monde du business. « C’est également dans ce monde que j’ai eu l’occasion de travailler étroitement avec le Corporate Investment Banking et la Trade Finance, entre autres », raconte-t-elle. 

À partir de là, elle fait le constat qu’il existe à Maurice des entreprises qui savent faire du business en Afrique mais ont du mal à se faire connaître sur le continent ou encore à clairement expliquer leur positionnement sur le marché mauricien tout court. Ce qui déclenche chez elle l’envie d’accompagner les organisations, les entreprises et les investisseurs dans leur stratégie d’expansion à l’international, notamment sur l’axe Émirats arabes unis et sur le continent africain.

Associée à Khaleej Times

Fadya Nazirkhan affirme que Dubaï est devenu un business hub incontournable aujourd’hui. Des entreprises mauriciennes veulent y étendre leurs activités. Cependant, elle est d’avis que de nombreuses entreprises engagées sur les Émirats arabes unis n’ont pas de stratégie de communication pour se démarquer dans cette concentration d’investisseurs. 

« Je me suis donc associée à Khaleej Times, prestigieuse publication à Dubaï, pour devenir le partenaire en communication des entreprises qui ont des intérêts dans les Émirats arabes unis ou dans le Moyen-Orient. » 

Comment se démarque-t-elle des autres boîtes ? Déjà, elle est la seule Mauricienne à aller vers Khaleej Times pour voir comment elle peut aider les entreprises mauriciennes à bénéficier d’une visibilité médiatique dans les Émirats arabes unis. « Aujourd’hui, si vous n’êtes pas présent dans les médias, vous n’existez pas », souligne-t-elle. 

La compétition va au-delà des services et des produits qu’une entreprise offre, fait-elle comprendre. D’insister sur le fait que la façon dont une entreprise bâtit son image de marque pour gagner la confiance des clients et des partenaires compte énormément. 

Le fait qu’elle a évolué à la fois dans la communication et dans le journalisme lui permet d’offrir un service complet, c’est-à-dire allant de la stratégie de communication, la production de contenu, l’achat média et les relations médias, entre autres. « Je travaille aussi étroitement avec des photographes et des vidéographes professionnels habitués au monde corporate. En d’autres mots, imPRESS Consulting devient ‘a one-stop shop’ pour les services en communication et relations médias », soutient la femme entrepreneur. 

En parallèle, Fadya Nazirkhan constate qu’il existe un manquement au niveau des relations et des protocoles qu’il faut respecter en invitant une VIP tel un ministre à un événement corporate. « Les équipes en interne des organisations ne savent souvent pas comment gérer tout cela. Vu que j’étais l’attachée de presse d’une ministre, il m’incombait de gérer tout cet aspect quand je travaillais dans le monde bancaire. Et désormais, j’offre ce service, d’autant que je fais maintenant partie du réseau GPDN. » Actuellement, ses clients sont dans le domaine de la conformité et dans le secteur de l’investissement. 

Comme toutes les autres start-up, Fadya Nazirkhan a également fait face a des défis pour monter son entreprise. « Quand vous êtes nouvelle à vous lancer à votre compte, il faut bien savoir gérer les coûts et les dépenses. Là où je peux, j’endosse plusieurs responsabilités à la fois. Par exemple, j’ai monté mon propre site web », se réjouit-elle. 

En ce moment, les activités s’annoncent positives. D’ailleurs, elle a été approchée par une autre boîte de communication en Afrique. Celle-ci souhaite qu’elles travaillent ensemble pour mieux accompagner les clients dans différents pays. 

Riche parcours professionnel 

Boursière classée après les lauréats, Fadya Nazirkhan a poursuivi des études en journalisme en Russie. Ensuite, elle fait ses premiers pas dans le monde du travail à l’express, comme journaliste d’actualité générale. « La presse a été pour moi une véritable école de formation. J’ai côtoyé les politiciens ainsi que les malfrats sur le terrain quotidiennement », soutient-elle. 

Elle bascule par la suite dans la communication. Elle a travaillé à l’Independent Commission Against Corruption avant d’endosser les fonctions d’attachée de presse. « En outre, j’ai eu la chance unique de travailler sur le rebranding de la Barclays Bank (Mauritius), devenue aujourd’hui Absa Maurice. Je suis fière du travail que nous avons abattu. C’était certes très challenging mais très satisfaisant. »

La femme entrepreneur dit avoir eu l’occasion de faire partie d’une équipe formidable. « Je dirai que c’est là où je suis devenue sûre de mes compétences en tant que professionnelle en communication. » 

Vie personnelle 

Fadya Nazirkhan dit avoir la chance d’avoir une famille qui l’a toujours soutenue. Ses parents et ses sœurs sont tous dans le professorat. « Bien que j’aie pris une voie différente, l’enseignement est revenu vers moi ! » En effet, la cheffe d’entreprise évoluera à partir de la semaine prochaine en tant que chargée de cours en communication au sein d’une université. 

Fadya Nazirkhan dit également avoir le soutien indéfectible de son époux. « Vu qu’il exerce à la prison, nous ne travaillons pas forcément les mêmes heures. Il suffit de tout bien planifier », affirme-t-elle. 

 

  • The news 218i Gran Coupé

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !