People

Entrepreneuriat - Anees Ahmad : féru de l’aluminium

Aneef Ahmad Aneef Ahmad a porté plusieurs casquettes dans le domaine de l’aluminium.

Il a été ouvrier, chef d’équipe, contremaître, superviseur, manager d’usine… tout cela dans un seul secteur : l’aluminium. Après plus de deux décennies, Anees Ahmad se lance à son propre compte et monte sa compagnie, Alu-menuiserie Limited. Ci-dessous, un aperçu du parcours de cet entrepreneur, avide de progrès et de succès.

Originaire de Lucknow en Inde, Anees Ahmad se lance dans le domaine de travaux d’aluminium aux abords de ses 16 ans. Après une formation, il se perfectionne en travaillant dans des entreprises indiennes. En consultant les journaux, il tombe sur plusieurs offres annonçant des opportunités de travail à Maurice. « J’ai sauté sur l’occasion sans me poser de questions », dit-il. Outre un salaire supérieur à celui qu’il touchait en Inde, l’homme pense que les travaux d’aluminium pleuvront dans l’île. C’est ainsi qu’en 2004, à l’âge de 23 ans, il débarqua à Maurice avec en poche son savoir-faire et ses années d’expériences en aluminium.

Anees Ahmad travaillera pour plusieurs sociétés pendant plus de 12 ans. Graduellement, il prend du galon et passe du d’ouvrier à manager.

Malgré ce beau parcours, Anees n’est pas satisfait. Le summum pour lui est d’être à la tête d’une entreprise. Chose dite, chose faite ! Il lance en 2016 son entreprise d’aluminium auprès de la SME Mauritius. Il pose ses valises dans un petit local à Castel avec quatre employés. Dans un souci d’expansion et en vue d’obtenir un trade licence pour opérer en toute légalité, Aneef fait appel à la SME Mauritius pour un local. C’est ainsi qu’en octobre 2018, il obtient de cet organisme un entrepôt de 2 400 pieds carrés dans le SME Park à Coromandel. Les mensualités sont à Rs 24 000.

Matériau de choix

Quels sont les produits que l’entrepreneur propose ? Manipulant l’aluminium sous toutes ses formes, profilés et laminés, il vient en avant avec un large éventail d’applications dans le bâtiment et les maisons. Il considère l’aluminium comme un matériau de choix pour les murs-rideaux, les portes (coulissantes et pliantes), les cadres de fenêtre, les ‘nacos’, les vérandas, les plafonds suspendus, les cloisons, les meubles de cuisine et autres structures vitrées. Anees Ahmad explique que « tout l’intérêt de ce matériau est qu’il est malléable et il s’accorde aux techniques d’usinage, de mise en forme et d’assemblage ».

Par ailleurs, même si les clients ne courent pas les rues pour l’instant, Anees ne s’en plaint pas. Il obtient mensuellement environ cinq à six clients pour de grands chantiers et au moins une quinzaine de petits contrats. De plus, il traite des sous-contrats avec d’autres entreprises, questions de renflouer la caisse. Pour se faire connaître, l’homme explique qu’avec l’aide d’un ami, il travaille sur le marketing de l’entreprise. « On créera bientôt un site Web. » Par ailleurs, l’entrepreneur dit se distinguer des autres de par la qualité de ses services, son prix qu’il qualifie d’abordable et son service après-vente. « Par exemple, pour l’aluminium, je propose cinq ans de garantie et un an pour les ‘fittings’. »

Y a-t-il des défis dans le secteur ? Anees répond qu’il n’y en a pas, si ce n’est que la difficulté de l’obtention de prêt auprès des banques. « J’ai effectué des demandes sans avoir de réponses positives », fait-il ressortir. Malgré tout cela, Aneef voit l’avenir en grand. Outre l’agrandissement de son entreprise, il a comme vision de s’implanter dans le domaine de l’importation des ‘fittings’.