Live News

Enseignement supérieur gratuit : quand l’annonce du Premier ministre «chamboule» l’échiquier politique 

Rendre l'enseignement supérieur gratuit dans les universités publiques : cette annonce du Premier ministre dans son message du Nouvel an a chamboulé l’échiquier politique en ce début d’année. 

Après le «coup» réalisé par l'alliance Lepep sur la hausse de la pension de vieillesse en 2014, Pravind Jugnauth veut lui rendre l'enseignement supérieur gratuit. Une annonce qui enchante, cette fois-ci, jeunes et parents. 

Une telle mesure donne sans doute un aperçu des enjeux de cette nouvelle année, qualifiée d'année électorale. Sauf que, mesures populaires ou pas, l’avenir politique de Pravind Jugnauth se joue dans deux semaines. S’il remporte son appel devant le Privy Council dans l'affaire MedPoint, il se présentera comme candidat au poste de Premier ministre. Et c’est pour cela qu’il mise gros sur le social, lui qui se vante d’être celui qui a, à cœur, les problèmes auxquels font face les plus vulnérables. 

Le chef du gouvernement dit aussi être à l'écoute des syndicats de la fonction publique qui réclament que le rapport du Pay Research Bureau (PRB) sur la révision salariale soit rendu cette année au lieu de 2020.

En ce qui concerne le Metro Express, le chef du gouvernement a maintenu que le trajet Port-Louis/Rose-Hill sera opérationnel cette année. Des réalisations qui peuvent être, cependant, éclipsées en cas d’un jugement défavorable à Londres. D’où l’attente de tous les principaux partis politiques avant leur prochaine «move».  Le jugement coïncidera, selon les indications, avec la rentrée parlementaire en mars, et le vote sur la réforme électorale pourrait prendre une toute autre tournure.
 
Si à ce stade le MSM, le MMM et le Parti Travailliste campent sur leurs positions de briguer les suffrages dans une lutte à trois, tout peut encore changer. Car le leader des rouges attend, lui aussi, des développements dans les deux procès qui lui sont intentés. Navin Ramgoolam compte, lui, se démarquer de ses adversaires en présentant une nouvelle équipe «qui reflète sa politique de rupture». Nous sommes donc partis pour une année remplie de promesses, tractations et d’annonces populaires.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective