Actualités

Enregistrement de présence : le CEB insiste sur l’utilisation de la carte magnétique

ceb

La direction du Central Electricity Board (CEB) campe sur sa position concernant l’utilisation de la carte magnétique pour enregistrer la présence des employés. C’est ce qui a été décidé, hier, lors d’une réunion du management. Selon Shamshir Mukoon, Acting General Manager du CEB, ils sont environ 300 employés à refuser d’utiliser la carte magnétique. Ces employés avaient dans un premier temps objecté à l’utilisation de l’appareil de l’enregistrement de présence.

Cet appareil comprend en effet trois fonctions. La première est biométrique, la deuxième est la reconnaissance faciale et la troisième est magnétique. « La plupart des employés étaient d’accord sauf environ 300 qui ont contesté la légalité de cet appareil », explique Shamshir Mukoon. C’est dans cette optique, que la direction du CEB, décide d’introduire la carte magnétique. « Ces cartes magnétiques ont été mises à la disposition des employés depuis janvier, mais ils ont jusqu’ici refusé de les utiliser. Nous avons, pendant neuf mois, tenté de faire comprendre aux employés qu’il est obligatoire d’utiliser la carte. Nous ne pouvons tolérer de laxisme », dit-il.

Les employés contestataires ont participé, hier, à réunion tripartite mais cela n’a abouti à rien. Une réunion entre les avocats du CEB et le syndicat des employés est prévue demain, pour décider de la marche à suivre.