Faits Divers

Enquête sur un cas de rapt : le policier utilise ses menottes pour extorquer de l'argent

 CID de Rose-Belle La CID de Rose-Belle a arrêté deux suspects.

Deux suspects dont un policier ont été placés en état d'arrestation après l'ouverture d'une enquête sur un cas d'enlèvement et d'extorsion d'argent au préjudice d'un homme de 24 ans, souffrant de crises d'épilepsie.

L’un des suspects est un policier comptant 12 ans d’ancienneté. L’enquête de la police criminelle de Rose-Belle a démarré le 12 avril dernier. Jonathan (prénom modifié), âgé de 24 ans et originaire de Surinam, s’était rendu à Rose-Belle pour remettre Rs 8 000 à un proche.

Il voulait aussi profiter de cette sortie pour voir son ami Satish et prendre un verre avec lui. Le hic, c’est qu’au lieu de composer le numéro de Satish, il compose un mauvais numéro, celui de ce policier. Au bout du fil, ce dernier se fait passer pour Satish et confirme sa présence au lieu de rendez-vous.

Quelque temps après, le policier se pointe à la rencontre de Jonathan dans une station-service de Rose-Belle. Tous deux se sont appelés avant, Jonathan avait une idée de la voiture dans laquelle se trouvait Satish. Une fois au rendez-vous, Jonathan prend place dans la voiture.

Mais, une fois à l'intérieur, il se rend vite compte de la présence d'un inconnu. Le siège passager était vide, Jonathan a interrogé le conducteur sur la présence de son ami Satish. « To camarad ine alle rode manger li vini la», lui rétorque le chauffeur avant de démarrer.

Peu de temps après, un second individu monte à bord de la voiture. Au grand étonnement de Jonathan, il ne ressemblait pas à son ami Satish, et il réalise vite qu'il a été piégé. « Zot ine menotte moi et zot ine dire moi zot la police ». Jonathan est paniqué. Il est soumis à une fouille, et les deux malfrats lui prennent les Rs 8 000 qu’il avait sur lui. « Je leur ai dit que je devais remettre l’argent à mon oncle.»

C’est alors que l’un des individus compose le numéro de téléphone de l’oncle de Jonathan pour lui réclamer de l'argent. « Amen Rs 25 000 lerla mo pour larg to neveu. » Après négociations avec l'oncle, le montant de la rançon est revu à la baisse : « Amen Rs 10 000 to mette ça dans ene papier, nou larg to neveu…»

Quelque temps après, l'oncle se pointe à l’endroit indiqué pour déposer une enveloppe. Le policier et son complice se rendent à l’endroit convenu pour prendre possession de l’argent contre la libération de Jonathan. « Ils ont enlevé les menottes et m'ont relâché», indique le jeune homme.

Saisie de l’enquête, la CID de Rose-Belle et l'Anti Roberry Squad du Sud a coffré les deux suspects fin avril. Il s'agit du policier Itish G. âgé de 30 ans et affecté au poste de Pointe-aux-Sables. Il a avoué son forfait. Son complice Hussein D. 28 ans, un entrepreneur, est connu de la police. Lors de son interrogatoire par la CID de Rose-Belle, menée par les inspecteurs Khedoo, Appadu et le sergent Hurnam, il est passé aux aveux. Il affirmait n’avoir répondu qu’à l'invitation de son ami policier. Les suspects ont été inculpés d’extorsion et de complot (conspiracy) devant le tribunal de Mahébourg avant d'obtenir la liberté provisoire.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !