Faits Divers

Enquête sur les Gogo Dancers du Gentlemen’s Club : l’avis du parquet recherché

Quelle suite donner au sort des Gogo Dancers venues d’Ukraine et retenues à Maurice?

Seize jours après la descente policière au Gentlemen’s Club, qui a vu l’interpellation d’Elmira Hasano, 27 ans, Anna Dubynka, 29 ans, Panoushkina, 29 ans, Alisa Tyvoniuk, Vika Lipinska , 20 ans , la djette Jessel Monique Lauriano et leur accompagnateur Olexandr  Pasichiny, tous venus d’Ukraine, la CID de Flic-en-Flac a bouclé son enquête. Les deux derniers protagonistes interrogés par les limiers sont le directeur du Gentlemen’s Club, Popo Hazareesing et l’accompagnateur ukrainien Olexandr  Pasichiny, le contact de Popo Hazareesing. En présence de son avocat, Me Rouben Mooroongapillay, Popo Hazareesing a soutenu que ces filles ont exécuté des dances de charme de leur propre gré, le soir de la descente policière.

Face à certaines questions des enquêteurs, le directeur s’est prévalu de son droit au silence.

Il revient maintenant au bureau du Directeur des poursuites publiques d’orienter la police dans son enquête. Les filles, elles, avaient affirmé qu’elles sont à Maurice pour des vacances, et non pour travailler comme stripteaseuses au Gentlemen’s Club. Une interdiction de quitter le pays pèse sur elles. Pour meubler leur séjour, les filles multiplient les visites des sites naturels du pays ou des parcs d’attractions. « Nous profitons de nos vacances, nous aimons l’île Maurice », disent-elles.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !