Live News

Enquête sur l’Emergency Procurement à la STC : la pharmacienne Archana Chummun aurait perçu Rs 3,8 millions de la compagnie Bo-Digital

Archana Chummun a été arrêtée par l’Independent Commission Against Corruption (Icac) pour blanchiment d’argent allégué. Cette pharmacienne a été interrogée « under warning », ce matin, vendredi 26 février, par l’Icac dans le cadre de l’enquête sur des contrats alloués par la State Trading Corporation (STC) sous l’Emergency Procurement durant la période de confinement.

Rs 3,8 millions ont été transférées en plusieurs tranches sur le compte bancaire d’Archana Chummun en mars et avril 2020, pendant le confinement. C’est la compagnie Bo-Digital, qui avait effectué ces transactions. 

Archana Chummun est accusée d’avoir agi comme consultante de ladite compagnie pour plusieurs contrats décrochés dans le cadre de ces procédures d'urgence pour l’achat d'équipements médicaux durant le confinement.
 
« Rémunération »

Il nous revient que les enquêteurs de l’Icac ont pu remonter jusqu’à cette pharmacienne à travers un exercice de Money Trail. Lors de son interrogatoire, la pharmacienne, une habitante d’un village du Nord, a expliqué que la somme d’argent représente sa rémunération en tant que consultante. 

Archana Chummun a ajouté qu’elle avait pour tâche de trouver des fournisseurs d’équipements médicaux pour aider à la lutte contre la Covid-19. Mais ses explications n’ont pas convaincu les enquêteurs de la Commission anticorruption. Selon nos informations, ces derniers considèrent que lesdits honoraires sont une somme exagérée. 

Arrêtée, Archana Chummun a été traduite devant la Cour de Rose-Hill après son interrogatoire. La pharmacienne a dû s’acquitter d’une caution de Rs 100 000 et signer une reconnaissance de dette de Rs 800 000 pour sa remise en liberté. 

L’exercice de Money Trail se poursuit à l’Icac afin de retracer l’itinéraire de plus de Rs 318 millions versées à la compagnie pour ses cinq contrats décrochés. Plusieurs suspects ayant bénéficié des transactions avec Bo-Digital sont également dans le collimateur de l’Icac. 

Rappelons que dans le cadre de son enquête sur l’Emergency Procurement à la STC, l’Icac a arrêté Jonathan Ramasamy, directeur de la STC et Vijay Appanah, directeur d’AV Techno-World Co Ltd, vendredi 19 février 2021.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !