Live News

Enquête sur le meurtre de Fakhoo : cinq policiers arrêtés, pourquoi et qui sont-ils ? 

Manan Fakhoo

Cinq policiers du poste de police de Beau-Bassin ont été arrêtés ce mardi 26 janvier dans le sillage de l’enquête sur le meurtre de Manan Fakhoo. Ils répondent d'une accusation provisoire de « culpable omission ». En d'autres termes, on leur reproche une non-assistance à personne en danger. 

Parmi les policiers arrêtés, une Woman Police Constable (WPC). Cette dernière et les quatre policiers ont été libérés sur parole. 

Tous les cinq policiers devront retourner aux Casernes centrales mercredi matin avant de comparaître devant la cour de Rose-Hill. Ils sont le sergent Powakel, les constables Ramdoyal, Gobin et Ghurroo et la policière Kooraram. 

Pour rappel, deux hommes circulant à moto ont ouvert le feu sur Manan Fakhoo mercredi dernier à Beau-Bassin alors qu’il se trouvait à bord de sa voiture.

Touché au visage et près de la mâchoire, Manan Fakhoo, 56 ans, connu des services de police, s'était dans un premier temps rendu au poste de police de Beau-Bassin. On ignore ce qui s'y est exactement produit. Toujours est-il que Manan Fakhoo s'est ensuite rendu à l'hôpital Victoria, à Candos, au volant de sa propre voiture.

Après avoir subi une intervention chirurgicale dans la soirée, il a été admis à l’unité des soins intensifs. Il est décédé aux petites heures du matin, vendredi 22 janvier.

L'autopsie a révélé qu'il est mort des séquelles causées par une balle logée dans la nuque.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !