Live News

Enquête sur la mort de Soopramanien Kistnen : des «casseurs» étaient-ils à sa recherche ?

Soopramanien Kistnen

C’est une thèse privilégiée par les enquêteurs de la Major Crime Investigation Team (MCIT), dans l’enquête sur la mort de l’ex-activiste politique du MSM après l’interrogatoire de Yogida Sawmynaden.

L’ancien ministre du Commerce a été invité à fournir ses explications, mardi 20 avril, à la MCIT.  Il a expliqué aux limiers qu’il avait appris de sources sûres que Soopramanien Kistnen avait abandonné le toit familial en juillet 2020 par peur de représailles car un groupe d’individus étaient à ses trousses.  Selon Yogida Sawmynaden, il s’agit des personnes à qui la victime (Soopramanien Kistnen) devait de l’argent.

Selon Yogida Sawmynaden, vu qu’il était un proche de la famille Kistnen, il était au courant de ses transactions.

Toutefois, face aux limiers, l’ex-ministre a affirmé qu’il ne connait pas l’identité de ces personnes tout en ajoutant que les proches de Soopramanien Kistnen auront peut-être une idée.

Toujours lors de son interrogatoire, Yogida Sawmynaden a été invité à s’expliquer sur les sommes d’argent qu’il a fournies au défunt à plusieurs reprises. Des sommes variant entre Rs 5,000 à Rs 25,000 remises en plusieurs occasions que Soopramanien Kistnen versait à ses créanciers.

Les prochaines séances d’interrogatoires seront consacrées aux «casseurs» à qui Soopramanien devait de l’argent. Ces «casseurs» intéressent les enquêteurs.

Une enquête judiciaire a été instituée au tribunal de Moka pour faire la lumière sur les circonstances entourant la mort de Soopramanien Kistnen.  Le corps calciné de l’ex-activiste politique et homme d’affaires a été retrouvé dans un champ de canne à Telfair, Moka le 20 octobre dernier. Parallèlement, la MCIT enquête dans cette affaire.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !