Live News

Enquête sur la mort de la WPC Raghoo - Dylan Carman : «Noun kone ki l’Adsu inn piez nou»

Les suspects Meerkhan et Carman ont été entendus par la MCIT mardi.

« Noun kone ki l’Adsu inn piez nou ». Ce sont les propos de Dylan Carman, 26 ans, aux enquêteurs. Il a expliqué que, lors de la tentative de vendre 600 g de drogue de synthèse, il s’était rendu compte que ses complices et lui avaient été piégés par des limiers de la brigade anti-drogue. C’était lors de son audition mardi.

Wazir Meerkhan, le chauffeur, arrêté dans le cadre de l’enquête sur la mort de la policière Dimple Raghoo a été entendu par la MCIT le mardi 8 décembre. Il dira qu’il ignorait que leur déplacement en voiture dans l’après-midi du mardi 24 novembre  avait pour but de conclure une transaction de drogue.

L’enquête de la MCIT se poursuit, pour faire la lumière sur le décès de la WPC Raghoo. Parallèlement, l’Adsu enquête pour comprendre le fonctionnement du réseau, bâti par ces jeunes de la capitale. À ce jour, outre les suspects Carman et Meerkhan, d’autres protagonistes, nommément Hashim Hyderkhan, 29 ans, propriétaire de la voiture, Jordan Ah-Kang, 25 ans, et Jordan Venpin, 19 ans, tous des habitants de la capitale, ont été arrêtés dans cette affaire.

Dylan Carman a expliqué avoir appris qu’ils avaient été piégés par l’Adsu lors de la tentative de livraison d’un colis d’environ 600 grammes de drogue synthétique à Beau-Vallon, le 24 novembre. Cette opération s’est terminée tragiquement avec le décès d’un membre de l’Adsu,  la WPC Dimple Raghoo, 38 ans, qui a été renversée et traînée par la voiture des dealers.

Le suspect Carman, habitant de la capitale, est soupçonné d’être le passager de la Honda, qui a percuté la WPC Raghoo, lors d’une opération ‘Buying  Undercover’ de l’Adsu de la Southern Division. Dylan Carman, en présence de son avocate, Devina Deonarain, a expliqué qu’à aucun moment, il n’a vu la voiture écraser la policière Dimple Raghoo. « Ce n’est que lorsque je suis arrivé au poste de police, pour rapporter l’incident qu’on m’a informé qu’une policière est décédée lors de cette opération », a-t-il expliqué.

Selon Dylan Carman, après avoir pris la fuite de l’aire de stationnement du centre commercial Bo’Vallon, Wazir Meerkhan s’est dirigé vers Phœnix. En cours de route, il s’est arrêté  sur une voie menant vers Phoenix, à hauteur Valentina, où Wazir lui a demandé d’abandonner la voiture.  

Cependant, il concède avoir vu un individu qui se précipitait vers leur voiture. C’était le constable Arlanda qui avait été percuté peu avant que la policière Raghoo ne se fasse rouler dessus par la voiture des suspects.

Wazil Meerkhan : « J’ignorais que c’était une transaction de drogue »

« J’ignorais que c’était une transaction de drogue », dit Wazil Meerkhan. Face aux limiers de la Major Crime Investigation Team (MCIT), mardi 8 décembre, il a affirmé avoir été invité pour une balade par collègue Dylan Carman. En présence de son homme de loi, Assad Peeroo, il a soutenu que ce n’est qu’au moment où Dylan s’apprêtait à livrer le colis de drogue, qu’il a compris ce qui se tramait.

Wazil Meerkhan a nié toute implication dans le trafic de drogue. Il a indiqué qu’il n’était pas au courant. Interrogé sur sa relation avec Dylan Carman, il soutient avoir fait sa connaissance dans une pizzeria de la capitale où il a travaillé trois semaines avant le mardi 24 novembre. Wazil Meerkhan affirme qu’alors que le deal pour la vente de la drogue se faisait sur le parking du Bo’Vallon Mall, ils ont compris que c’était un piège tendu par l’Adsu. C’est dans ce moment de panique qu’ils ont décidé de s’enfuir. « Dylan inn tap mo zepol dir mwa (b...) gard sa ! ». C’est à ce moment-là qu’il aurait appuyé sur le champignon pour se diriger vers le portail du centre commercial. Dans cette foulée, la WPC Raghoo s’est projetée devant le portail, pour essayer d’ajuster la targette du portail. C’est alors que le véhicule l’a percutée.

Selon Wazir, son ami  Dylan lui aurait demandé de l’accompagner à Beau-Vallon. « Mo pa ti kone ki pe al fer laba », a-t-il dit aux hommes de l’ASP Vikash Seebaruth. Il a soutenu avoir informé son épouse qu’il allait faire un tour avec ses amis. Mardi, Dylan Carman a eu à se soumettre à un prélèvement ADN et des empreintes. 

  • Mauritius Finance

  • Ed nou pou kont ou!

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !