Faits Divers

Enquête sur la mort de Devianee Bheekun - Le chauffeur de taxi : «Je l’ai déposée sur son lieu de travail» 

Devianee était portée manquante depuis vendredi.

« J’ai déposé Devianee sur son lieu de travail ». Propos de Satish, le chauffeur de taxi qui est la dernière personne identifiée par la police comme ayant été en contact avec Devianee Bheekun, 41 ans, peu avant sa mort.  

Les enquêteurs privilégient qu’un autre individu, dont l’identité n’est pas connue jusqu’ici, a ensuite récupéré Devianee à l’extérieur de son lieu de travail, le vendredi 3 janvier.  La MCIT et les limiers de la CID, en concert avec l’Anti Robbery Squad (ARS), mènent cette enquête. La police a visionné des images de caméras CCTV et attendent les conclusions des analyses scientifiques. 

preetam
Preetam, le veuf de Devianee Bheekun.

Le corps de cette femme a été retrouvé au pied d’une falaise à Rivière-des-Anguilles le samedi 4 janvier. Des images de caméras de surveillance, sur différents endroits, ont été passées au peigne-fin durant la journée de lundi. Plusieurs images d’endroits, notamment des commerces et des caméras de surveillance privées, ont été visionnées. Les enquêteurs s’intéressent particulièrement à un véhicule aperçu récupérant Devianee Bheekun, le vendredi 6 janvier, quelque temps après son arrivée au travail le même jour. 

Ajagen, un chauffeur d’une camionnette, soupçonné d’avoir une relation privilégiée avec Devianee Bheekun depuis quelque temps, a aussi été entendu. Ce sont les limiers de la MCIT qui ont procédé à son audition dans la journée du lundi 6 janvier. 

satish
Satish, le dernier à avoir vu Devianee vivante.

Satish, le chauffeur qui déposait habituellement Devianee Bheekun sur son lieu de travail à Rivière-Noire, explique avoir déposé la femme de manière habituelle le vendredi 3 janvier. Il explique avoir récupéré la femme sur un arrêt d’autobus à Tamarin vendredi matin, avant de la déposer sur son lieu de travail à Rivière-Noire. Devianee, mère d’une fille de 20 ans et d’un fils de 17 ans, travaillait chez un couple étranger comme femme de ménage. 

Au Défi Media Group, peu avant son interpellation pour enquête dans la journée du lundi 6 janvier, Satish explique que trois femmes se trouvaient à bord de son véhicule ce jour-là. Il raconte qu’il avait d’abord déposé une femme, puis il s’est rendu à l’endroit où travaillait Devianee Bheekun. Dans la journée du lundi 6 janvier, il a expliqué en détail sa version aux enquêteurs, notamment une équipe de la MCIT qui travaille en collaboration avec des éléments de l’Anti Robbery Squad (ARS) de la Southern Division. 

Satish affirme avoir été sous le choc quand il a appris la nouvelle du décès de Devianee Bheekun. Dimanche, trois personnes ont été entendues par les enquêteurs : Preetam Bheekun, l’époux de Devianee, le chauffeur et Ajagen, un « ami » de Devianee.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !