Live News

Enquête sur des «messages à relent communal» sur WhatsApp : le deuxième suspect libéré sous caution

Fawon Kumar Neerput a retrouvé la liberté après avoir fourni une caution de Rs 15 000. C’était lors de sa comparution devant la Bail and Remand Court, ce samedi 26 septembre. Il est le deuxième suspect à être arrêté et inculpé provisoirement de ‘Breach of Icta’ (« Information and Communication Technologies Act ») dans le cadre de l’enquête sur des « messages à relent communal » sur un groupe WhatsApp. 

Fawon Kumar Neerput avait été interrogé dans les locaux du Central Criminal Investigation Department (CCID), ce matin. Il est celui qui a envoyé la photo d’une arme tranchante sur le groupe WhatsApp. Le suspect a été entendu ce matin par les enquêteurs. Il a été appelé à expliquer sur la photo et ses propos à caractère raciste sur ce groupe. 

Rappelons que Dhiren Moher, lui, avait été arrêté et inculpé sous la même charge provisoire, jeudi 24 septembre. Son frère, Raj Moher ainsi qu’un autre suspect, eux, avaient été interrogés « under warning » dans cette même affaire, hier, vendredi. Ils ont été autorisés à partir après une journée d’interrogatoire.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !