Live News

Enquête judiciaire : Vinay Appanna nie avoir tué ou commandité le meurtre de Soopramanien Kistnen

Vinay Appanna

Vinay Appanna a été interrogé par Me Roshi Bhadain, ce mardi 2 mars. Le témoin a nié avoir tué ou encore avoir commandité le meurtre de Soopramanien Kistnen. L’actionnaire et directeur d’AV Techno-World Co Ltd est retourné à la barre des témoins au tribunal de Moka, cet après-midi. Il a été auditionné dans le sillage de l’enquête judiciaire, initiée par le Directeur des poursuites publiques (DPP), pour faire la lumière sur la mort de Soopramanien Kistnen. 

Vinay Appanna a réfuté les allégations de Komadha Sawmynaden, (le frère de Yogida) ou encore celles de Vinnesen Subbaroyan (le partenaire en affaires de Soopramanien Kistnen) à l’effet que Soopramanien  Kistnen devait venir le rencontrer en présence de Deepak Bonomally pour avoir suffisamment d’argent pour qu'il (Soopramanien Kistnen) puisse rembourser ses dettes. « Totalement faux », a-t-il répondu. 

Vinay Appanna, qui est le beau-frère de l’ancien directeur de la State Trading Corporation, Jonathan Ramasamy, a été confronté au registre des véhicules entrants et sortants de sa localité. Il faut passer par la sécurité pour accéder à sa résidence, dans le cyber village d’Ébène. Mais le témoin affirme que ce registre n’est pas fiable. Car certains de ses visiteurs ne figurent pas. 

Un peu plus tôt, Vinay Appanna a été interrogé sur son emploi du temps du 16 octobre 2020, soit la date de la disparition de Soopramanien Kistnen. Il a déclaré qu’il devait vérifier ses courriels avant de pouvoir répondre.

Le directeur d’AV Techno-World Co Ltd a aussi indiqué que son portable était avec son chauffeur. Ce sur quoi de Me Azam Neerooa, du bureau du Directeur des poursuites publiques, a demandé à la Cour qu'il aille le chercher. Vinay Appanna a alors été sommé de récupérer son portable pour qu'il vérifie ses courriels et donne des précisions. La séance a été suspendue.

À la reprise de l’audience, Vinay Appanna a répondu que : « Je n’ai pas mes mails sur ce portable. Mais, durant la pause, j’ai pu me rappeler de ce jour-là. Je me suis réveillé à 8 heures. Ensuite, je me suis occupé de mon fils pendant 30 minutes. Je suis allé chez mon père qui habite dans le Cyber Village. J’ai pris mon petit-déjeuner. Mes employés sont arrivés et nous avons commencé à travailler. Comme la veille était le dernier  jour pour soumettre ma fiche d’impôts, j’étais occupé à cela, car la banque m’a appelé pour un problème qu’il a fallu résoudre. Ma femme était partie déposer les enfants à l’école. Elle est revenue et nous avons déjeuné ensemble avec mon comptable de Lata Audit. Dans l’après-midi, Deepak Bonomally est venu à 18 h 30. La nounou aussi était là. Mon père est venu jouer avec les enfants. Ma femme était partie avec les enfants et mon beau-frère Jonathan Ramasawmy à l’anniversaire de ma nièce à Bagatelle. Deepak Bonomally est parti vers 22 heures », a relaté Vinay Appanna. 

À noter que, lors de son audition, Vinay Appanna a été rappelé à l’ordre par la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnath, pour n’avoir pas donné son adresse précise. C’est du moins qu’a affirmé Me Roshi Bhadain, l’un des avocats de la famille Kistnen, à la presse, à sa sortie du tribunal de Moka.

L’audition du directeur d’AV Techno-World Co Ltd reprend demain, mercredi 3 mars. 

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !