Live News

Enquête judiciaire : Vinay Appanna a décroché un contrat pour des abribus

Le directeur de Bo-Digital a été interrogé par Me Rouben Mooroongapillay, l’un des avocats de la famille Kistnen. Me Ganessen Mooneesawmy détient un ‘watching brief’ pour Deepak Bonomally

Deepak Bonomally, directeur de Bo-Digital, a révélé qu’une des compagnies de Vinay Appanna a décroché un contrat pour des abribus. Il a aussi évoqué le projet Passenger Information System (PIS) alloué à Vinay Appanna. C’était le mercredi 24 février 2021 devant le tribunal de Moka.

Deepak Bonomally a été interrogé par Me Rouben Mooroongapillay, un des avocats de Sakuntala Kistnen, la veuve de Soopramanien Kistnen. Il a confirmé que l’installation des GPS n’est nul autre que le projet Passenger Information System (PIS). Cependant, le directeur de Bo-Digital, qui était aussi le consultant pour Vinay Appanna, a déclaré « ne rien savoir » concernant le montant de Rs 52 millions de ce contrat décroché par AV Techno-World, dont le directeur est Vinay Appanna. Idem pour les Rs 26 M payées pour ce projet en pleine campagne électorale en 2019. 

Me Mooroongapillay a aussi demandé à Deepak Bonomally s’il étaient au courant des autres contrats que les compagnies de Vinay Appanna ont décrochés. Selon le témoin, une des compagnies de Vinay Appanna a obtenu un contrat pour la construction d’abribus. Pour ce qui est de Bo-Digital, Deepak Bonomally a affirmé que sa compagnie n’a pas obtenu de contrat. 

Le directeur de Bo-Digital a, par ailleurs, été questionné sur sa relation avec Bassoodeo Seetaram, connu comme étant le garde du corps privé de Pravind Jugnauth. « Je ne suis pas très ami avec lui », a lancé Deepak Bonomally. Il a nié qu’il y a déjà eu une rencontre entre Bassoodeo Seetaram, Vinay Appanna et lui. 

Deepak Bonomally a aussi été interrogé sur le fait qu’il soit passé par Neeteeselec Ltd, notamment par le biais de Keshwaree Poonyth, pour acheter des conteneurs auprès de la compagnie Velogic Ltd. « Je n’avais pas de contact au sein de Velogic Ltd. Elle (Keshwaree Poonyth) m’a proposé son aide », a souligné le directeur de Bo-Digital. Il a ajouté avoir payé Rs 600 000 pour six conteneurs, soit Rs 100 000 l’unité. 

Me Mooroongapillay lui a alors posé des questions par rapport à Soopramanien Kistnen. « Avez-vous contacté une personne par SMS pour fabriquer un alibi pour dire qu’elle (cette personne) était avec vous pour une ‘site visit’ le 16 octobre 2020, le jour de la disparition de Soopramanien Kistnen ? » a demandé l’homme de loi. Deepak Bonomally a répondu : « c’est faux ». Par ailleurs, l’avocat a informé la cour qu’il va revenir avec d’autres questions sur ce sujet dans les prochains jours. 

À noter que l’audition de Deepak Bonomally se poursuivra, ce jeudi, le 25 février 2021.

Relation Sawmynaden/Appanna 

Bonomally plaide l’ignorance

L’avocat Rouben Mooroongapillay a interrogé le directeur de Bo-Digital sur la relation entre son ancien patron, Vinay Appanna, et l’ex-ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden. 

Saviez-vous que Vinay Appanna et Yogida  Sawmynaden sont des amis d’enfance ?
Je ne sais pas. 

Saviez-vous qu’ils étaient dans la même classe au collège du St-Esprit ?
Je ne sais pas.

Est-ce que Yogida Sawmynaden et Vinay Appanna ont l’habitude de se rencontrer ?
Je ne sais pas. 

Appanna achète la station de service de la ministre Dookun-Luchoomum

Vinay Appanna, directeur de la compagnie Av Techno-World Co Ltd, Av Digital World Ltd et actionnaire au sein Mavericks Advertising, avait fait l’acquisition d’une station-service à Caro-Laliane, Vacoas, qui appartenait à la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun. 

Me Mooroongapillay s’est alors attardé sur une station-service à Caro-Laliane, Vacoas, qui appartenait à Leela Devi Dookun-Luchoomun. L’homme de loi a demandé au témoin s’il savait que la station de service appartenait à la ministre. « Oui », a affirmé Deepak Bonomally « I can’t see the relation. It’s a vague statement. I have to sets limits », a lancé la magistrate Vidya Mungroo-Jugurnauth à Me Mooroongapillay. Ce dernier dira à la magistrate que ces questions sont « importantes », car, elles démontrent que « Soopramanien Kistnen était au courant des transactions de Vinay Appanna » avec « des personnes du pouvoir. » 


Les liens de parenté entre Me Mooneesawmy et Appanna dévoilés

Les liens familiaux entre l’avocat Ganessen Mooneesawmy et Vinay Appanna ont été mis de l’avant par Me Mooroongapillay. Dès le début de l’enquête judiciaire, il a révélé qu’il existe des liens de parenté entre Me Mooneesawmy et Vinay Appanna. Selon Me Mooroongapillay, Vinay Appanna est l’époux d’une des nièces de Me Mooneesawmy. Ce dernier agit comme ‘watching brief’ pour Deepak Bonomally dans le cadre de cette enquête judiciaire. 

Me Mooroongapillay a aussi fait référence à un incident survenu, le 23 février 2021, au tribunal de Moka, entre le représentant du Directeur des poursuites publiques (DPP) et Me Mooneesawmy. Selon Me Azam Neerooa, Senior Assistant of Public Prosecutions, Me Mooneesawmy faisait signe au témoin Bonomally, lui indiquant s’il fallait répondre ou pas aux questions du représentant du ministère public. Me Mooroongapillay a demandé à la cour d’aviser Me Mooneesawmy de ne pas « act in an unethical way ».  Me Mooneesawmy a déclaré qu’il suit les instructions de son client, Deepak Bonomally  « I do not feel at all conflicted in the present situation nor professionally embarrassed », a-t-il déclaré en cour.


Avertissement à Neeta Nuckchedd

La magistrate Mungroo-Jugurnauth a tenu à mettre les points sur les i concernant la comparution de l’hôtesse de l’air Neeta Nuckchedd. Elle devait être entendue, le mercredi 24 février 2021. Sauf que son audition n’a pu avoir lieu. La cause : elle souffre d’anxiété et est sous traitement ‘psychotropic’. C’est qui a été souligné dans le certificat médical valide pour cinq jours. 

La magistrate a cependant fait comprendre que c’est « la dernière chance » qu’elle accorde à l’hôtesse de l’air. Ainsi, sa prochaine comparution est prévue le 2 mars 2021. Si Neeta Nuckchedd ne répond pas présente, ce jour-là, elle sera examinée par un médecin de la police ou passera devant un Board médical, a précisé la magistrate Mungroo-Jugurnauth.  à l’époux. Par ailleurs, Vinay Appanna sera appelé à la barre des témoins le 1er mars.

Le DCP Jhugroo assigné comme témoin

Me Azam Neerooa, représentant du DPP, a fait une demande pour que le Deputy Commissioner of Police (DCP), Krishna Jhugroo, soit assigné comme témoin dans l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen. Selon Me Azam Neerooa, l’audition du haut gradé de la police est « importante », car cela aidera à obtenir des précisions sur le fonctionnement des caméras Safe City.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !