Live News

Enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen : l'ADN d'un homme retrouvé sur un gant

La réouverture de l'enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen a apporté son lot de révélations ce matin au tribunal de Moka. La Senior Forensic Scientist Asha Auckloo a affirmé que l'ADN d'un homme avait été relevé sur un gant. Objet qui avait été saisi par la police sur les lieux où le cadavre de Soopramanien Kistnen avait été découvert le 18 octobre 2020. L'exercice de comparaison avec la base des données du Forensic Science Laboratory (FSL) n'a pas pu parvenir à établir l'identité de la personne.

Suite à cela, Me Azam Neerooa a demandé un ordre de la cour pour que la police récueille des échantillons d'ADN de tous les suspects dans cette affaire et les remettre au FSL pour un exercice de comparaison.

Lors de son intervention, Asha Auckloo a également confirmé que le FSL n'a pas reçu plusieurs pièces à conviction pour effectuer des examens, notamment un sac, un téléphone portable et des morceaux de vêtements brûlés. Objets qui se trouvaient sur les lieux.Elle a aussi expliqué qu'il y avait des morceaux de tissu brûlé près des chevilles de la victime.

Asha Auckloo a aussi indiqué que son rapport concernant l'examen des lieux était prêt depuis le 19 janvier 2021. Et que ce n'est que le 26 juillet que la Major Crime Investigation Team (MCIT) l'a récupéré. Un autre rapport, concernant le prélèvement d'ADN sur des pièces à conviction, était bouclé dès le 3 mai 2021. Mais ce n’est que le 1er juillet 2021 que la MCIT est venue le récupérer.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !