Live News

Enquête judiciaire - Le représentant de Huawei : «Aucune possibilité d'effacer des data sur le système»

Les travaux de l’enquête judiciaire se déroulent au tribunal de Moka

La séance de cet après-midi dans l’enquête judiciaire sur la mort de Soopramanien Kistnen était marquée par le témoignage de Mohamed Shaffeeq Eydatoulah, représentant de Huawei à Maurice. Il a informé la Cour de Moka qu'il a déjà fait la requête auprès de la maison mère en Chine pour savoir s'il y a une possibilité de retracer les images qui ont été remplacées après le délai de 30 jours. Toutefois, il dit avoir besoin de plus de temps pour parvenir à des «concrete matters» afin d'en présenter en cour.

Répondant aux questions Me Azam Neerooa qui voulait savoir si le système de Safe City détient un «log-in history»,  le témoin a affirmé qu'effectivement il en existe. Cependant, il devra vérifier si cela est possible d'obtenir le «log-in history» pour le 16 octobre 2021. Me Azam Neerooa a aussi voulu savoir si quelconque information en relation à des images datant du 16 octobre 2020 ont été effacées. A quoi, le témoin a répondu qu'il n'y a aucune possibilité d'effacer quoi que ce soit sur le système. C’est à cette date que Soopramanien Kistnen a disparu avant que son cadavre ne soit découvert dans un champ de canne à Telfair, Moka, deux jours plus tard.

De plus, Mohamed Shaffeeq Eydatoulah indique  que le «le Safe City network is a close and private network. As per my knowledge there's no possibility of tampering».

L'enquête judiciaire a été ajournée au 15 mars 2021. Le couple Poonyth, Neeta Nuckchedd et Deepak Bonomally seront de retour en cour à cette date.

D'autre part la magistrate Vidya Mungroo- Jugurnath a ordonné à ce que la police remette au représentant de Huawei tous les éléments d'information pour qu'il puisse ensuite fournir plus d'informations à la Cour.

  • Mazda 3

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !