Actualités

Enquête d’Interpol réclamée : Emmanuel Richon redoute un «trafic» d’os de dodos

Le conservateur Emmanuel Richon redoute que des squelettes de dodos soient l’objet d’un trafic. Il demande par lettre au Premier ministre de formuler une demande d’enquête auprès d’Interpol.  

« Je me permets person-nellement de vous écrire directement au sujet de la prochaine vente d’un squelette entier de dodo, qui se tiendra à Londres en mai chez Christie’s. J’ai des raisons de penser qu’un odieux trafic se passe concernant les vestiges de cet animal… », peut-on lire dans la lettre. De nombreuses ventes ont eu lieu, toujours dans la région de Londres, dont désormais, deux squelettes de dodos entiers en l’espace de deux ans seulement et pour des montants très élevés. Celui qui va être mis en vente (ndlr. par Christie’s) oscille entre 400 000 et 600 000 livres sterlings. Soit plus de Rs 30 millions. Celui de 2016 avait été vendu à plus de Rs 20 millions.

« Comme vous le savez, des fouilles ont eu lieu à la Mare aux Songes entre 2005 et 2011. Soit peu de temps avant que ces ventes multiples apparaissent. J’ai moi-même rencontré les officiers du CID de Port-Louis à plusieurs reprises et une plainte avait même été déposée en 2016. Mais pour mener une enquête internationale et faire jouer Interpol, seul l’état mauricien peut diligenter une demande en ce sens », réclame Emmanuel Richon. Il se dit convaincu que ces ventes seraient susceptibles de « dissimuler un trafic odieux qui aurait lieu depuis cinq ans aux dépens de notre pays ». Emmanuel Richon se dit disposé à fournir des renseignements additionnels au Premier ministre Pravind Jugnauth. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation