Actualités

Enquête de l’ICAC sur le YEP - Réclamation frauduleuse : le professeur Bheemul arrêté

Harrish Bheemul Harris Bheemul est dans la tourmente.

Harris Bheemul, directeur de la compagnie Train to Gain Co Ltd, a été épinglé par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) dans la journée du jeudi 18 avril. Il a été présenté devant la justice le même jour, pour sa mise en inculpation provisoire. Une accusation de blanchiment d’argent a été retenue contre ce professeur au niveau tertiaire devant le tribunal de Rose-Hill.

L’ICAC reproche à ce Quatrebornais d’avoir frauduleusement empoché Rs 556 384, par le biais de sa compagnie, grâce au programme du Youth Employment Program (YEP), auprès du Human Resource Development Council (HRDC). Au total, 66 applications pour réclamer de l’argent avaient été formulées.

    Il est également reproché à Harris Bheemul d’avoir réclamé des remboursements frauduleux pour des salaires de stagiaires. Entendu dans la journée du jeudi 18 avril, Harris Bheemul a, dans un premier temps, nié les accusations formulées contre sa personne, mais il a rapidement adopté une défense basée sur le droit au silence face aux hommes de Navin Beekarry.

L’affaire a éclaté après que des responsables du ministère du Travail et des Relations industrielles ont adressé une correspondance à la commission anticorruption. Des soupçons de « malpractice » avaient été émis, concernant des réclamations d’argent par le biais du programme YEP, contre la compagnie Train to Gain Co Ltd.

Lors de son enquête, l’ICAC s’est fait confirmer, auprès du ministère de l’Emploi, que la compagnie Train To Gain s’était enregistrée pour le YEP Program. Les enquêteurs de l’ICAC sont tombés sur des documents falsifiés et manipulés pour tenter d’obtenir des remboursements d’argent.

La commission anticorruption a établi qu’une somme de Rs 107 000 a été payée à Train to Gain, par le HRDC, durant la période de 2013 à 2015. Il s’agissait de paiements destinés aux jeunes gradués bénéficiaires du programme YEP. Une partie de cet argent a été transférée sur le compte bancaire de la compagnie Train to Gain Co Ltd. Dans le sillage de cette même affaire, la Criminal Investigation Division (CID) de Moka a initié une enquête.

La police s’intéresse à une affaire de falsification de documents et de faux, car une somme de Rs 125 000 retrouvée sur un compte bancaire du suspect, a également intrigué l’ICAC. La commission lui a réclamé des explications à ce sujet, mais elle n’a pas obtenu de réponse satisfaisante.

Dans la journée du jeudi 18 avril, Harris Bheemul a obtenu la liberté conditionnelle contre une caution de Rs 10 000 et une reconnaissance de dette de Rs 25 000.

Le Défimedia Group avait porté plainte contre le suspect Harris Bheemul avait fait l’objet d’une plainte consignée par la direction du Le Défi Media Group en août 2018. La plainte avait été logée au Central Criminal Investigation Department (CCID) pour escroquerie. La compagnie Skills for Life Ltd, gérée par Harish Bheemul, réclamait des paiements auprès de Petites et moyennes entreprises (PME) afin qu’un article soit publié dans le journal et sur le site internet du Défimedia Group, le www.defimedia.info. L’enquête avait révélé que Skills for Life réclamait des paiements variant de Rs 3 000 à Rs 4 000 pour la publication d’un article. De son côté Harish Bheemul faisait parvenir des coordonnées d’entrepreneurs à un journaliste.

Pour le mode de paiement, Harish Bheemul réclamait soit des transferts bancaires, soit des paiements en liquide. C’est ainsi que le 7 août 2018, il avait empoché Rs 4 000 avant d’envoyer les coordonnées d’un entrepreneur à un journaliste.

Gagnez un Award contre Rs 12 000 !

Harris Bheemul fut aussi au cœur d’une polémique en octobre 2018. Sa société Train to Gain avait organisé une cérémonie visant à récompenser « Les femmes les plus remarquables du pays». La cérémonie avait eu lieu sous le patronage de la Promising Indian’s Society.  Il se trouve que chacune des participantes avait dû payer Rs 12 000. La firme avait organisé un dîner de gala et une cérémonie de remise de prix pour les femmes ayant contribué au développement du pays. Cet événement est organisé chaque fin d’année par la société.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !