Live News

Enquête de la MCIT sur la mort de Soopramanien Kistnen - Yogida Sawmynaden : «J’ai financièrement soutenu Kistnen»

L’ex-ministre du Commerce, Yogida Sawmynaden , était interrogé par les enquêteurs, ce lundi.

L’ancien ministre du Commerce s’était rendu à la Major Crimes Investigation Team (MCIT) dans la journée du lundi 19 avril 2021. Yogida Sawmynaden y était attendu pour une audition dans le sillage de l’enquête sur la mort de l’homme d’affaires Soopramanien Kistnen. « J’ai aidé financièrement Soopramanien Kistnen », dira l’ex-ministre aux enquêteurs.

Face aux enquêteurs de la MCIT, Yogida Sawmynaden, qui était accompagné de ses hommes de loi, dont Me Raouf Gulbul, a été appelé à fournir des détails sur sa relation avec Soopramanien Kistnen. Il a aussi expliqué comment il avait connu l’ancien homme d’affaires activiste MSM. La séance a duré environ deux heures.

Yogida Sawmynaden a expliqué que, dans le passé, il avait financièrement soutenu Soopramanien Kistnen qui faisait face à des gros soucis d’argent. Selon l’ancien ministre du commerce, l’habitant de Montagne-Ory avait des dettes contractées auprès de prêteurs sur gage (casseur). Yogida Sawmynaden dira à maintes reprises que Kistnen l’avait approché une aide financière. L’audition de l’ancien ministre se poursuivra ce mardi 20 avril aux Casernes centrales.

Koomadha Sawmynaden, le frère de l’ancien ministre, avait aussi été auditionné par la MCIT. Il avait fait comprendre que les relations entre son frère Yogida et lui n’étaient pas au beau fixe depuis plusieurs années. Koomadha Sawmynaden dira avoir côtoyé Kistnen dans le cadre des activités professionnelles. 

Quant à Simla, la veuve, elle dit ne pas croire que à la thèse de suicide, ni à celle de l’accident. Elle est d’avis que l’homme qui partageait sa vie a été assassiné. Simla Kistnen avait aussi fourni sa version à la MCIT en décembre 2020. Elle est aussi au cœur d’une enquête judiciaire dans l’affaire de Constituency Clerk pour le compte de l’ancien ministre Sawmynaden.  

Pour rappel, le corps de Soopramanien Kistnen, un habitant de Moka, âgé de 55 ans, avait été retrouvé calciné dans un champ de canne à Telfair, Moka, le 18 octobre dernier. L’autopsie avait attribué le décès à un œdème pulmonaire. Si l’enquête policière initiale, menée par la brigade criminelle de Moka, avait écarté la thèse de ‘foul play, le dossier a été remis à la MCIT et au CCID. En décembre 2020, le DCP Heman Jangi, patron du CCID, avait déclaré que l’enquête s’orientait vers un cas d’homicide.

  • Health matters

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !