Faits Divers

Enlèvement ou fugue ? : la police retrouve Abdool à Gris-Gris trois jours après sa disparition

abdool

Des zones d’ombre demeurent concernant les circonstances dans lesquelles il a disparu dans la nature, pour ne donner signe de vie que trois jours après, choqué et en état de détresse. Pour l’instant, il n’a pas encore dit s’il a été enlevé et séquestré ou s’il a volontairement décidé de fuguer. Il devrait être entendu en début de semaine par le CID de Rose-Hill pour faire toute la lumière sur cette affaire.

La police de Souillac a retrouvé Firdosh Jahoor, connu sous le nom d’Abdool, 49 ans, habitant route Royale, à Union-Park, et porté manquant depuis la nuit du dimanche 9 juin. Travaillant comme peintre en carrosserie, marié et père de deux enfants âgés de 13 ans et 6 ans, Abdool avait quitté son domicile dans la soirée de dimanche aux alentours de 19 h 30. Ce n’est que le mercredi 12 juin au soir que la police de Souillac a pu le retrouver à Gris-Gris. Il était en état de choc.

Conduit à l’hôpital de Souillac, il a été admis sous observation médicale jusqu’au samedi 15 juin avant d’être autorisé à rentrer chez lui. Sollicité pour une réaction concernant sa disparition, Abdool nous a expliqué que pour l’instant, il ne veut faire aucun commentaire sur ce qui s’est passé pendant ces trois nuits. Il nous a tout simplement confié : « Mo santi mwa impe bien me mo pe gagn bokou douler antie mo lekor. »

Du côté de la police, on attend que la victime soit rétablie pour enregistrer une enquête. Il devra alors expliquer où il était, mais aussi pourquoi la voiture qu’il avait empruntée a été retrouvée abandonnée et surtout pourquoi on y a retrouvé des traces de sang. L’enquêteur de la CID de Rose-Belle, saisi de cette affaire, souhaite faire toute la lumière sur ces événements. Abdool a-t-il été enlevé et séquestré ou s’agit-il juste d’une fugue ? L’enquête policière déterminera ce qui s’est vraiment passé. La victime avait déjà été frappée, il y a un mois, selon ses proches, et même menacée de mort par un récidiviste notoire, qui est déjà recherché par la police.

Shafinaz, l’épouse d’Abdool, qui avait signalé la disparition de son mari à la police après que ce dernier n’était pas rentré à la maison lundi matin, apprendra qu’Abdool avait emprunté la voiture d’un ami, mais que l’un de ses proches l’avait retrouvée abandonnée sur le parking de Plaisance Mall, situé derrière le marché de Rose-Belle. En approchant de la voiture, ses proches avaient eu des sueurs froides en découvrant des traces de sang à l’intérieur du véhicule et toujours pas le moindre signe de la victime. La police de Rose-Belle avait aussitôt été alertée. Plusieurs unités de la police,  le CID de Rose-Belle, ainsi que le SOCO et un chien renifleur étaient venus sur les lieux. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !